Samedi, 20 juillet 2024
Egypte > Politique >

L'Egypte et la France célèbrent l'établissement de la première représentation diplomatique à Paris

Marianne Youssef , Mercredi, 10 juillet 2024

L'Ambassade d'Egypte en France, avec en tête l’Ambassadeur et le Délégué permanent de l’UNESCO, Alaa Youssef, a organisé une cérémonie à la Grande salle Gaveau à Paris, mardi 9 juillet, à l’occasion de la fête nationale de l’Egypte et du centenaire de l’ouverture de la première représentation diplomatique égyptienne à Paris.

s
L'ambassadeur d'Egypte en France Alaa Youssef lors de son discours.

Cette année, cette célébration revêt une importance particulière, marquant également le centenaire de l'ouverture de la première représentation diplomatique égyptienne à Paris. Sous le haut patronage de l'Ambassade d'Egypte en France, un événement exceptionnel a eu lieu pour honorer ces deux jalons historiques.

Lors de la cérémonie, l'Ambassadeur égyptien, Alaa Youssef, a prononcé un discours rappelant l'importance de cette double célébration : « C'est avec une immense fierté que nous célébrons aujourd'hui non seulement la Fête nationale de l'Égypte, à savoir la Révolution de 1952, ainsi que la Révolution de 30 juin 2013, mais aussi le centenaire de l'ouverture de notre première représentation diplomatique à Paris ».

« Ces deux événements symbolisent non seulement la résilience et la détermination du peuple égyptien, mais aussi les liens profonds qui unissent nos deux pays et marquent aussi un siècle de coopération, de dialogue et d'amitié entre nos deux nations. » a déclaré l’Ambassadeur.

Il a également évoqué le renforcement des relations entre l’Égypte et la France dans le cadre de leur partenariat stratégique qui comprend des domaines aussi divers tels que l’économie, l’éducation, la technologie et autres, indiquant que ces relations bilatérales sont principalement basées sur le respect mutuel.
Il y a cent ans, en 1924, l'Égypte établissait sa première mission diplomatique en France. Cet acte symbolisait non seulement une ouverture vers le monde mais aussi une volonté de renforcer les relations bilatérales avec un pays ami. Depuis, les échanges culturels, économiques et politiques entre l'Égypte et la France n'ont cessé de croître, consolidant une alliance durable.

Il termine son discours en assurant que la France restera un partenaire majeur de l’Egypte dans sa politique de développement et dans divers domaines. « La France et l'Égypte partagent une histoire riche, façonnée par des échanges culturels et des partenariats économiques solides. Aujourd'hui, nous renouvelons notre engagement à renforcer ces liens, à explorer de nouvelles voies de collaboration et à construire ensemble un avenir prospère pour nos peuples. » assure-t-il.

Il a ajouté que la célébration de la Fête nationale de l'Égypte et le centenaire de l'ouverture de sa première représentation diplomatique à Paris constituent des symboles forts. Ils rappellent non seulement les jalons historiques qui ont été franchis, mais aussi les aspirations futures de coopération entre l'Égypte et la France, et ouvrent de nouvelles perspectives de partenariat et d'amitié.

L'événement a rassemblé des diplomates, des membres de la communauté égyptienne en France, ainsi que Anba Marc, l’évêque de l’Eglise Copte Orthodoxe à Paris.

La fête a été animée par les deux chanteuses Riham Abdelhakim et Marwa Nagui en hommage à la diva égyptienne Om Kalthoum. La chanteuse Amira Selim a chanté les deux hymnes nationales de la France et de l’Egypte lors de l’ouverture de la cérémonie.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique