Vendredi, 12 juillet 2024
Egypte > Politique >

Sissi insiste sur la nécessité de la coordination des efforts internationaux pour mettre fin aux hostilités à Gaza

Ahraminfo , Samedi, 01 juin 2024

Le président égyptien s’est entretenu samedi avec le sénateur américain Lindsey Graham, chef de la minorité républicaine au sein du Congrès. La visite intervient avec la proposition du président américain, Joe Biden, annoncée vendredi en vue d'un cessez-le-feu à Gaza.

s
Le Président égyptien Abdel Fatah Al-Sissi et le sénateur américain Lindsey Graham, chef de la minorité républicaine au sein de congrès. Photo : Page Facebook de la Présidence de la République

Le président égyptien Abdel Fatah Al-Sissi a insisté sur la nécessité de la coordination des efforts internationaux pour mettre fin aux hostilités dans la bande de Gaza et empêcher leur escalade, lors de sa réunion avec le sénateur américain Lindsey Graham, chef de la minorité républicaine au sein de congrès, samedi 1er juin. Le chef des renseignements égyptiens, Abbas Kamel, et le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, étaient présents à la réunion.

Sissi a mis en garde contre les conséquences humanitaires et sécuritaires de la poursuite des opérations militaires israéliennes à Rafah palestinienne.

Il a mis en avant l'aggravation de la catastrophe humanitaire éprouvée par la population de la bande de Gaza, en soulignant ses répercussions sur la sécurité régionale.

Sissi a également souligné que l’engagement sérieux de toutes les parties pour parvenir à un accord de cessez-le-feu est impératif, car c'est la voie la plus prometteuse pour avancer vers la réalisation de la solution à deux Etats, garantissant ainsi justice et sécurité durables dans la région.

A cet égard, le sénateur Graham a salué le rôle crucial de l'Egypte dans la promotion de la sécurité et de la stabilité régionales, ainsi que le partenariat stratégique entre l'Egypte et les Etats-Unis.

Graham a souligné l'importance des efforts de la médiation égyptienne pour alléger la situation à Gaza, tout en saluant les efforts égyptiens dans l’acheminement de l'aide humanitaire.

Il s’agit de la deuxième visite de Graham en Egypte depuis la guerre du 7 octobre, où il a affirmé la haute priorité que les Etats-Unis attachent aux relations stratégiques avec l’Egypte, appréciant le niveau distingué de la coopération conjointe. Il a noté que l’Egypte est le pilier principal de la sécurité et de la stabilité au Moyen-Orient et dans le monde arabe.

Cette visite intervient avec la proposition du président américain Joe Biden annoncée vendredi en vue d'un cessez-le-feu dans sa guerre à Gaza, comprenant un retrait des zones habitées de Gaza pour six semaines et la libération des otages.

Selon la chaîne Al-Qahera news, le Caire accueille dimanche des responsables américains et israéliens pour discuter de la réouverture du terminal de Rafah et d'un plan pour sécuriser la frontière entre l'Egypte et le sud de la bande de Gaza.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique