Lundi, 24 juin 2024
Egypte > Politique >

L’Egypte insiste sur la nécessité de garantir l’entrée rapide des aides à Gaza sur fond de reprise des négociations : Al-Qahera News

Rim Darwich , Samedi, 25 mai 2024

Les médiateurs égyptiens et qataris ont présenté une nouvelle proposition pour l'échange des otages et des détenus qui comprend des solutions possibles à des points de discorde.

Gaza
Archives : Les Palestiniens font la queue pour obtenir de la nourriture pendant la guerre israélienne contre la bande de Gaza. Photo : AP

Le chef du Mossad a annoncé samedi 25 mai que les négociations (avec le Hamas) reprendront la semaine prochaine sur la base de nouvelles propositions faites par les médiateurs, a rapporté la chaine égyptienne Al-Qahera news. 

« Les médiateurs égyptiens et qataris avaient présenté une nouvelle proposition pour l’échange des otages et des détenus », a annoncé la radio de l’armée israélienne, citée par la chaîne Al-Qahera news. D'après des médias israéliens, cette nouvelle proposition comprend « des solutions possibles » à des points de discorde présents dans les précédents rounds des négociations. 

Dans des déclarations à Al-Qahera news, une source égyptienne de haut niveau a affirmé que Le Caire poursuit ses efforts pour la reprise des négociations de cessez-le feu et l’échange des otages et des détenus, mettant en garde contre une catastrophe humanitaire si les attaques contre les hôpitaux, les boulangeries et les régions sûres se poursuivent.

Le chef des renseignements israéliens, David Barnea, le directeur de la CIA, Bill Burns, et le premier ministre qatari, Mohammed ben Abdelrahmane Al-Thani sont parvenus, selon des médias israéliens, à un accord à Paris, sur un nouveau cadre pour les négociations.

Le président français, Emmanuel Macron, avait reçu le premier ministre du Qatar et les ministres saoudien, et jordanien des Affaires étrangères. Selon la présidence française, les dirigeants ont examiné les moyens d’augmenter et d’approfondir leur coopération en matière d’aide humanitaire ainsi que la solution des deux Etats.

Le chef de la CIA, William Burns, était attendu à Paris, samedi, pour tenter de relancer les pourparlers sur une trêve. Israël a donné jeudi 23 mai, son feu vert à la reprise de négociations en vue de la libération des otages retenus à Gaza.

Garantir l’acheminement des aides

Le Caire insiste sur la nécessité d’ouvrir les post-frontières entre Israël et Gaza et de mettre fin aux entraves israéliennes qui empêchent l’entrée des aides dans le secteur, a affirmé la source égyptienne de haut niveau, samedi 25 mai.

« L’Egypte est pleinement consciente du danger de la situation à Gaza », a poursuivi la source, précisant que Le Caire exerce des pressions sur Israël pour garantir l’entrée des aides humanitaires et le carburant à Gaza.  

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique