Samedi, 22 juin 2024
Egypte > Politique >

Shoukry, les directeurs de la CIA et du Mossad à Paris pour discuter du cessez-le-feu à Gaza

ahraminfo (avec AFP), Vendredi, 24 mai 2024

Une nouvelle visite de Shoukry à Paris s’inscrit dans le cadre de la coordination diplomatique pour chercher des solutions politiques afin de mettre fin à la situation humanitaire catastrophique à Gaza.

 Sameh Shoukry
Archives : Sameh Shoukry, ministre égyptien des Affaires étrangères. Photo : AFP

Le ministre des Affaires étrangères égyptien, Sameh Shoukry, se rend vendredi 24 à Paris pour discuter avec le côté français des modalités du cessez-le-feu dans la bande de Gaza, d'après un communiqué sur la page officielle du ministère des Affaires étrangères. Plusieurs autres responsables des pays médiateurs se dirigent vers la capitale française pour relancer les pourparlers sur un accord de cessez-le-feu, après qu'Israël a donné le feu vert pour la reprise des négotiations.

Shoukry va ainsi promouvoir la mise en œuvre de la solution des deux Etats, examiner les moyens de mettre fin à la crise humanitaire et permettre d’acheminer des flux d’aide suffisamment adaptés aux besoins de la population du secteur. 

L’ambassadeur Ahmed Abu Zeid, porte-parole du ministère, a annoncé que Shoukry avait reçu une invitation du président français, Emmanuel Macron, pour participer à une réunion ministérielle des ministres des Affaires étrangères du Qatar, de la Jordanie, de l’Arabie saoudite et des Emirats arabes unis avec le président français.

Abu Zeid a souligné que la visite fait partie du désir de la partie française de communiquer et de coordonner avec les ministres arabes afin de résoudre un gel de négociations entre Israël et le Hamas.

Le président français Emmanuel Macron recevra vendredi soir le Premier ministre et chef de la diplomatie du Qatar, les ministres des Affaires étrangères d'Arabie saoudite, d'Egypte et de Jordanie pour faire un point sur la "situation au Proche-Orient", a annoncé l'Elysée.

Il s'agit du Qatari Mohammed ben Abdelrahmane Al-Thani, du Saoudien Fayçal ben Farhane, de l'Egyptien Sameh Choukry et du Jordanien Ayman Safadi, a ajouté l'Elysée, sans plus de précisions.

Feu vert

Israël a donné jeudi son feu vert à la reprise de négociations en vue de la libération des otages retenus à Gaza, alors que les discussions sur une trêve avec le mouvement islamiste palestinien Hamas sont enlisées depuis des mois.

William Burns, le chef de la CIA, doit se rendre "dans les prochains jours" en Europe pour rencontrer le patron du Mossad, les services secrets israéliens, et le Premier ministre du Qatar, dans un effort pour relancer les pourparlers, selon Axios, le site d'information américain. Selon le New York Times, il n'est pas certain que des négociateurs qataris et égyptiens prennent directement part aux discussions prévues entre M. Burns et son homologue israélien David Barnea.

Fin janvier, William Burns et de hauts responsables de l'Egypte, du Qatar et d'Israël, s'étaient déjà rencontrés à Paris afin de discuter d'un accord de trêve dans la guerre à Gaza.

Début mai, des négociations indirectes entre Israël et le Hamas, par l'entremise du Qatar, de l'Egypte et des Etats-Unis, n'avaient pas abouti à un accord de trêve associée à la libération d'otages et de prisonniers palestiniens détenus par Israël.

La guerre israélienne à la bande de Gaza, qui s'est déclenchée depuis 7 mois, a entraîné la mort de plus de 35.800 Palestiniens, essentiellement des enfants et des femmes, selon des données du ministère de la Santé à Gaza.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique