Jeudi, 13 juin 2024
Egypte > Politique >

L'Egypte réclame une gestion palestinienne du terminal de Rafah : Reuters

Ahraminfo , Vendredi, 17 mai 2024

Les livraisons d'aide humanitaire sont bloquées au poste frontalier depuis que l'armée israélienne en a pris le contrôle

s
Archive - Les portes fermées du poste frontalier de Rafah avec l’Égypte. Photo : AFP

L'Egypte exige que la gestion du terminal de Rafah soit assumée par les autorités palestiniennes, a rapporté la Chaine Al-Qahera news, vendredi 17 mai, citant Reuters.

Lors d'une visite au Caire mercredi, des représentants de l'Agence de sécurité intérieure israélienne (Shin Bet), l’Egypte a rejeté une proposition israélienne visant à ce que les deux pays se coordonnent pour rouvrir le passage frontalier de Rafah, et pour gérer son fonctionnement, selon le site israélien I24.

Les relations entre l’Egypte et Israël se sont crispées suite à l'offensive militaire israélienne de la semaine dernière contre Rafah, une ville frontalière où des centaines de milliers de Palestiniens déplacés par la guerre ont cherché refuge. Plus de 600.000 personnes ont déjà fui la ville, selon l'ONU.

Le poste-frontière de Rafah est le principal point d’entrée de l’aide humanitaire à Gaza et le point de sortie des évacuations médicales de l’enclave.

Le 7 mai, Israël en pris le contrôle promettant d’empêcher le Hamas d’y jouer un rôle à l’avenir. Depuis, les livraisons d'aide humanitaire sont bloquées.

Justifiant l’arrêt de l’acheminement d’aide, le chef de la diplomatie égyptienne a expliqué, mercredi 15 mai, que le contrôle israélien du terminal et les opérations militaires mettaient en danger la vie des travailleurs humanitaires et des camionneurs.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique