Lundi, 24 juin 2024
Egypte > Politique >

Le président Sissi suit de près et à la minute la situation dans la bande de Gaza avec la cellule de crise concernée: Source égyptienne de haut niveau

Ahraminfo , Dimanche, 12 mai 2024

Le passage de Rafah est le principal point d'acheminement d'aide à Gaza avec des centaines de milliers de tonnes transférées au côté palestinien sous attaque israélienne pour le septième mois.

s
Le post-frontalier de Rafah Photo: AFP

Une source égyptienne de haut niveau a assuré, dimanche 12 mai, que le président Abdel Fattah Al-Sissi suit de près avec la cellule concernée la situation à Gaza, selon la chaîne Al-Qahera news.

Le président met l’accent sur la nécessité de multiplier les efforts afin d’éviter plus d’escalade, selon la même source.  

« Les nouvelles diffusées par les médias israéliens concernant une coordination avec l’Egypte sur la gestion du post-frontalier de Rafah sont non fondées », selon la même source.

« L’Egypte a mis Israël en garde contre le danger de l’escalade et ses répercussions sur les circonstances humanitaires à Gaza », a souligné cette source.

L'Egypte a annoncé samedi 11 mai son refus de coordonner avec Israël l'entrée de l'aide dans la bande de Gaza à partir du point de passage de Rafah. Elle a "mis en garde Israël contre les répercussions de son contrôle continu sur le point de passage de Rafah et l'a tenu pour entièrement responsable de la détérioration de la situation humanitaire dans la bande de Gaza", selon Al-Qahera news citant une "source de haut niveau". 

Une offensive israélienne d'ampleur contre la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, "ne peut avoir lieu", a mis en garde dimanche le chef des droits de l'homme de l'ONU, car elle contreviendrait au "droit international humanitaire".

L'entrée des aides humanitaires à Gaza est quasiment bloquée selon l'ONU depuis que les troupes israéliennes ont pénétré lundi dans l'est de Rafah et pris le point de passage frontalier avec l'Egypte, verrouillant une porte d'entrée névralgique pour les convois transportant des aides vitales à une population menacée de famine.

Le point de passage de Rafah était ouvert jusqu'au lundi 6 mai de façon normale, la veille de l'opération militaire à Rafah, et les aides humanitaires continuaient à être acheminées à travers le passage, selon la chaîne Al-Qahera News.

Le passage de Rafah est le principal point d'acheminement d'aide à Gaza avec des centaines de milliers de tonnes d'aide transférées au côté palestinien sous attaque israélienne pour le septième mois.

 

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique