Mardi, 16 juillet 2024
Egypte > Politique >

La sagesse dans la gestion des négociations n’empêcherait pas l’Egypte de protéger sa sécurité nationale par tous les moyens : Source égyptienne

Ahraminfo , Vendredi, 10 mai 2024

Les efforts de l’Egypte au cours des dernières semaines ont réalisé des progrès remarquables dans les négociations pour une trêve, mais la sagesse dans la gestion des négociations n’empêche pas l’Egypte de protéger sa sécurité nationale par tous les moyens : Source égyptienne

s
Des Palestiniens se pressent dans une rue alors que la fumée s’échappe des frappes israéliennes à Rafah dans le sud de la bande de Gaza. Photo : AFP

L'Egypte appelle le Hamas et Israël à faire preuve de "flexibilité" afin de parvenir "dans les plus brefs délais" à une trêve dans les combats à Gaza associée à la libération d'otages, selon un communiqué de son ministère des Affaires étrangères.

Un entretien téléphonique entre le chef de la diplomatie égyptienne Sameh Choukri et le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken, a souligné "l'importance d'exhorter les parties à faire preuve de flexibilité et à déployer tous les efforts nécessaires pour parvenir à un accord de trêve et ainsi mettre fin à la tragédie humanitaire" à Gaza, a indiqué le ministère.

L'Egypte estime que les négociations au Caire, qui n'ont pas réussi cette semaine à aboutir à un accord de trêve, sont actuellement dans "une phase délicate" alors que les délégation du Hamas et d'Israël ont quitté la capitale égyptienne, souligne le communiqué.

Le Caire réitère que "les dangers" d'une opération israélienne à Rafah, ville gazaouie située à sa frontière, menace la "stabilité et la sécurité" de la région, poursuit la diplomatie égyptienne.

 Antony Blinken a réaffirmé l'opposition des Etats-Unis à "une opération militaire majeure à Rafah" et à "tout déplacement forcé des Palestiniens de Gaza", a déclaré son porte-parole, Matthew Miller.

Mardi, l'armée israélienne a déployé des chars dans Rafah et pris le contrôle du passage frontalier avec l'Egypte, verrouillant la principale porte d'entrée pour les convois d'aide humanitaire vers le territoire palestinien assiégé.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique