Mercredi, 17 juillet 2024
Egypte > Politique >

Al-Sissi reçoit le président du Conseil présidentiel de la Bosnie-Herzégovine, Denis Becirovic

Ahraminfo , Lundi, 29 avril 2024

Le renforcement des relations économiques, commerciales et touristiques au menu de la visite.

Le président Abdel-Fattah Al-Sissi

Le président Abdel Fattah Al-Sissi a reçu le président du Conseil présidentiel de la Bosnie-Herzégovine, Denis Becirovic, au Palais de l'Ittihadiya au Caire, lundi 29 avril. Les deux chefs d'états ont exprimé leurs volontés de renforcer les relations bilatérales à tous les niveaux. 

« L’Egypte est parmi les premiers pays qui ont instauré des relations diplomatiques avec la Bosnie-Herzégovine.  Je confirme la volonté de l’Egypte de développer la coopération avec la Bosnie-Herzégovine dans tous les domaines », a déclaré le président Sissi lors de la conférence de presse qui a suivi leur réunion.

Sissi a salué la visite de Becirovic, de plus haut niveau depuis 14 ans lorsqu’un comité égypto-bosniaque de coopération technique et scientifique s’est réuni au Caire.

Les relations avec la Bosnie-Herzégovine remontent à 1992. Après avoir reconnu l'indépendance de celle-ci, l’Egypte a ouvert une ambassade à Sarajevo en 1996 et a contribué à la construction de ce pays par l'intermédiaire de l'Agence égyptienne de partenariat pour le développement.

Le président égyptien a annoncé que des lignes aériennes directes entre un nombre de villes de la Bosnie-Herzégovine et la ville de Hurghada seront inaugurées pour promouvoir le tourisme entre les deux pays.

De son côté le président Bosnie-Herzégovine Denis Becirovic a salué le rôle régional de l'Egypte et exprimé son aspiration à un développement des relations bilatérales.

« Les relations diplomatiques entre l’Egypte et la Bosnie-Hérzegovine datent d’il y a 30 ans. Nous aspirons à plus de coopération économique et commerciale avec l’Egypte à l’avenir » a-t-il souligné.  

Les deux présidents ont également évoqué la situation à Gaza et exprimé leur volonté de voir la guerre s’arrêter et de protéger les civils palestiniens.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique