Jeudi, 20 juin 2024
Egypte > Politique >

L'Egypte propose un gel de l'opération israélienne à Rafah en échange d'une reprise des négociations sur les otages : Al-Arabiya

Ahraminfo , Jeudi, 25 avril 2024

Le Caire a également transmis à Israël, selon les mêmes sources, une proposition du Hamas d’un cessez-le-feu complet d'une durée d'au moins un an, en échange du gel des opérations militaires contre Israël.

s
Une jeune fille palestinienne dans les décombres d’un bâtiment effondré à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. Photo : AFP

L’Egypte a proposé au chef d'état-major israélien, Herzi Halevi, et au chef du Shin Bet, Ronen Bar, lors de leur visite au Caire, mercredi 24 avril, un gel complet et définitif de l'incursion israélienne à Rafah en échange d’une reprise des négociations sur les otages, le tout dans le cadre d’une initiative globale, selon des sources citées par le site saoudien Al-Arabiya.

L'initiative en question prévoit de poursuivre les discussions sur les questions en suspens afin d'accélérer la libération des otages israéliens et des prisonniers palestiniens, selon les termes de l'accord de Paris.

Ce dernier prévoit trois phases de cessez-le-feu, chacune de six semaines ou bien deux phases seulement de 10 semaines chacune.

L'Egypte a également transmis à Israël, selon les mêmes sources, une proposition du Hamas d’un cessez-le-feu complet d'une durée d'au moins un an, en échange du gel des opérations militaires contre Israël.

Le mouvement insiste sur la nécessité d’une feuille de route politique en faveur de l'établissement d'un Etat palestinien, et des garanties américaines et internationales acceptables, dans un calendrier de 18 mois.

Selon le rapport, Israël va considérer ces propositions lors des réunions du cabinet de guerre et du cabinet restreint israélien.

L'Egypte a répété ses avertissements contre toute pression exercée sur les Palestiniens en vue de les déporter hors de Gaza.

A Rafah, ville adjacente à la frontière égyptienne, plus d'un million de Palestiniens sont entassés pour échapper aux frappes israéliennes qui se poursuivent sur Gaza depuis six mois.

L'Egypte a répétitivement rejeté toute opération militaire à Rafah mettant en garde contre une catastrophe humanitaire dans la région.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique