Mercredi, 17 avril 2024
Egypte > Politique >

Al-Sissi prête serment pour un troisième mandat consécutif

Ahraminfo , Mardi, 02 avril 2024

Le 18 décembre, le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi a été réélu pour un troisième mandat qui prendra fin en 2030, avec 89,6 % des voix validées, soit près de 39 millions de voix.

Al-Sissi
Le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi lors de la cérémonie d’investiture à la Nouvelle Capitale Administrative.

Le président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi (69 ans), a prêté serment pour un troisième mandat présidentiel devant le parlement, mardi 2 avril, à la Nouvelle Capitale administrative qui le gardera en poste jusqu'en 2030.

Au pouvoir depuis 2014, Al-Sissi a remporté le vote de 39 millions d’Egyptiens, soit 89,6 % des voix validées, le 18 décembre 2023 mais il a été investi le 2 avril, soit au lendemain de la fin du dernier mandat officiel. 

« La sécurité de l'Egypte, de son cher peuple, et le développement demeurent ma priorité », a annoncé le président égyptien lors de son discours au nouveau siège du parlement.

Il a affirmé que les dernières années ont montré que la construction des nations est une tâche difficile vu les défis internes et externes qui ont un grand impact sur la voie du développement.

Le président a annoncé son plan pour le nouveau mandat basé sur sept piliers, dont le renforcement de la sécurité et du rôle du pays dans la politique extérieure en tant qu’acteur principal et régional, l’application des recommandations du Dialogue national, la consolidation de l’économie égyptienne et le soutien du secteur privé et la mise en place de réformes structurelles afin de transformer l’Egypte en un centre régional d'énergie et de transport.

Le plan comprend également le développement des ressources humaines, notamment dans l’éducation et la santé, l’augmentation des programmes de protection sociale comme Takaful et Karama et Hayah Karima, et le développement urbain.

Sissi a conclu la cérémonie d’investiture par une tournée dans la Nouvelle Capitale administrative et s’est rendu au nouveau Mémorial.

Le président prendra officiellement ses fonctions au nouveau Palais présidentiel, transférant ainsi le centre du pouvoir à la Nouvelle Capitale administrative alors qu’il est au Caire depuis 1969.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique