Mardi, 25 juin 2024
Egypte > Politique >

L’Egypte réitère son refus d'une opération militaire israélienne à Rafah : Shoukry à son homologue allemand

Ahraminfo , Lundi, 25 mars 2024

« Il n'est plus acceptable de voir le Conseil de sécurité échouer à faire adopter une résolution exigeant un cessez-le-feu après plus de cinq mois d'une guerre brutale ».

Sameh Shoukry

Le ministre des Affaires étrangères Sameh Shoukry a réitéré le rejet catégorique de l'Egypte et sa mise en garde « contre toute opération militaire israélienne dans la ville palestinienne de Rafah », lors de sa rencontre avec son homologue allemand Annalena Baerbock, lundi 25 mars au Caire. 

Shoukry a averti qu’une opération à Rafah entraînerait une catastrophe humanitaire incontrôlable et sans précédent.

Selon un communiqué du ministère, les discussions entre les deux ministres ont porté sur les divers aspects de la crise à Gaza et les efforts que l'Egypte mène sur tous les fronts, y compris ses contacts avec les Etats-Unis et sa médiation entre le Hamas et Israël, pour parvenir à une trêve.

Shoukry a souligné la nécessité de faire pression sur Israël afin d'assurer l'entrée sans entrave de l'aide humanitaire vers tout le territoire de la bande de Gaza, y compris le nord, et d'ouvrir les passages terrestres reliant Israël et l’enclave palestinienne.

« Il n'est plus acceptable de voir le Conseil de sécurité échouer à faire adopter une résolution exigeant un cessez-le-feu après plus de cinq mois de cette guerre brutale et un nombre sans précédent de victimes parmi les civils et les enfants », a affirmé Shoukry à son homologue allemand.

Shoukry a appelé la communauté internationale à adopter une approche différente de la cause palestinienne susceptible de mettre fin à l’occupation israélienne et de permettre une solution sur la base d’un Etat palestinien reconnu par la communauté internationale en tant que membre à part entière aux Nations Unies.

Shoukry et Baerbock ont aussi discuté de la situation sécuritaire instable dans la région de la mer Rouge, suite à l'escalade des opérations militaires qui y ont entravé la liberté de navigation.

Les deux ministres ont aussi discuté du développement de la coopération économique et des relations bilatérales entre l’Egypte et l’Allemagne. 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique