Mercredi, 29 mai 2024
Egypte > Politique >

Shoukry : toute opération militaire menée par Israël dans Rafah palestinienne est rejetée par l’Egypte

Maha Salem , Lundi, 18 mars 2024

Lors d'une conférence de presse avec le commissaire général de l'UNRWA, le ministre des Affaires étrangères égyptien, Sameh Shoukry a tenu a rappelé que l'Egypte poursuit ses efforts pour soutenir le travail de l'UNRWA.

shoukry
Une conférence de presse a eu lieu entre le ministre des affaires étrangères égyptien Sameh Shoukry et le commissaire général de l’UNRWA, Philippe Lazzarini au Caire la 18 mars.

Une conférence de presse conjointe entre le ministre des Affaires étrangères égyptien, Sameh Shoukry et le commissaire général de l'UNRWA a eu lieu, lundi 18 mars, au Caire. 

Le soutien égyptien à la poursuite des travaux de l’UNRWA à Gaza et la crise humanitaire sans précédent dans la bande de Gaza étaient au menu de la conférence de presse conjointe entre le ministre des affaires étrangères égyptien, Sameh Shoukry et le commissaire général de l’UNRWA, Philippe Lazzarini au Caire le 18 mars.

Le ministre des Affaires étrangères égyptien a affirmé que l’Egypte participe aux négociations en cours au Qatar pour parvenir à un cessez-le-feu à Gaza. L’Egypte rejette toute opération militaire menée par Israël dans la ville palestinienne de Rafah. Outre cette question, le ministre égyptien a affirmé le plein soutien du Caire à l'UNRWA pour son travail continu de fournir les aides essentielles aux Palestiniens.

Selon le ministre, il existe une forte coordination entre Le Caire et l'UNRWA pour aider l'agence à s'acquitter de ses responsabilités, surtout qu’un grand nombre d'enfants à Gaza sont morts faute d'aide. Shoukry a apprécié le rôle du commissaire général de l'UNRWA dans la poursuite des responsabilités de l'agence envers les Palestiniens. Shoukry a souligné la nécessité de lever les obstacles placés par Israël à l'entrée des aides humanitaires et de mettre un terme aux politiques de famine et de punition collective dans la bande de Gaza.

Dans son discours, le Commissaire général de l'UNRWA a annoncé que plus de 150 installations de l'agence ont été détruites, 400 personnes ont été tuées et plus de 1 000 autres ont été blessées à cause de la guerre israélienne. En plus, Israël a arrêté un certain nombre d'employés de l'agence et ils ont été maltraités. En ce qui concerne la situation à Gaza, Philippe Lazzarini a affirmé que la famine à Gaza est imminente et sans précédent dans toute la région. La crise humanitaire à Gaza est inhabituelle étant donné le grand nombre de morts parmi les civils et enfants.  

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique