Dimanche, 26 mai 2024
Egypte > Politique >

Le syndicat des Journalistes égyptiens demande la libération de ses détenus

Ahraminfo , Jeudi, 14 mars 2024

Le bâtonnier des journalistes, Khaled El-Balshy, s’adresse au procureur général et au comité de grâce présidentielle demandant la libération de 21 journalistes.

s
Khaled El-Balshy, bâtonnier du syndicat des Journalistes égyptiens.

Le président du syndicat des Journalistes égyptiens, Khaled El-Balshy, a adressé une demande au procureur général et au comité de grâce présidentielle pour la libération des journalistes qui sont actuellement en détention provisoire, selon un communiqué publié sur le site officiel du syndicat le jeudi 14 mars.

La liste des journalistes en détention provisoire comprend sept membres du syndicat, dont Karim Ibrahim, Moustafa Al-Khatib et Rabi Al-Sheikh, et 12 autres non membres, en plus de deux journalistes déjà condamnés.

Cette demande est formulée à l’occasion du mois sacré du Ramadan et de l’approche de la fête du petit Baïram où une grâce présidentielle en faveur d'un nombre de détenus a lieu chaque année.

A noter qu’un groupe de journalistes est en détention provisoire d’une durée de quatre ans, dont quelques-uns sont atteints de maladies graves.

El-Balshy a souligné qu’en cas de libération de ces journalistes, le syndicat s’engage à garantir leur comparution devant le Parquet à sa demande.

Il est à noter qu’en avril 2023, à quelques jours de la fin du mois du Ramadan, Tariq Al-Awadi, membre du comité de grâce présidentielle, a annoncé la libération de 41 prisonniers dont le journaliste de la chaîne Al-Jazeera, Hisham Gharib.

En 7 février dernier, El-Balshy a annoncé que trois journalistes, à savoir Manal Ajrama, Safaa Al-Korbiji et Hala Fahmy, détenues au cours de ces deux dernières années, ont été libérées après des efforts menés en ce sens par le syndicat, le Dialogue national, la Coordination des jeunes des partis et de certains politiciens.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique