Lundi, 24 juin 2024
Egypte > Politique >

Le ministre égyptien des Affaires étrangères en Turquie pour participer aux activités du Forum diplomatique d'Antalya

Chaïmaa Abdel-Hamid, Jeudi, 29 février 2024

Shoukry devrait s’exprimer en tant qu'orateur principal aux côtés des ministres des Affaires étrangères du Groupe de contact arabo-islamique sur la crise de Gaza.

s
Sameh Shoukry, ministre égyptien des Affaires étrangères. Photo : AP

Le ministre des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, s'est rendu en Turquie jeudi 29 février pour participer aux activités du Forum diplomatique d'Antalya qui se tient du 1 er au 3 mars, a annoncé l’ambassadeur Ahmed Abou Zeid, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, sur la page officielle du ministère.

Shoukry, affirme le porte-parole, devrait s’exprimer en tant qu'orateur principal aux côtés des ministres des Affaires étrangères du Groupe de contact arabo-islamique sur la crise de Gaza.

Shoukry tiendra également plusieurs réunions bilatérales en marge du forum avec un certain nombre de ministres, de responsables et de représentants des médias.

Le troisième Forum diplomatique d'Antalya qui se tient sous le slogan « Une diplomatie de premier plan dans la prévention des crises », discutera de plusieurs questions, notamment la guerre israélienne en cours dans la bande de Gaza depuis le 7 octobre dernier. Ceci, en présence des chefs d'Etat, de gouvernement et de ministres de plus de 100 pays. Des diplomates, hommes d'affaires et chercheurs participent également à cette rencontre.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a expliqué que cette participation s'inscrit dans le cadre des efforts de l'Egypte pour faire face aux crises sur la scène régionale et internationale. L’objectif est de transmettre la vision de l’Egypte sur les moyens de renforcer la paix et la sécurité régionales et de faire face aux défis actuels, notamment la crise à Gaza.

Le Caire et Ankara ont repris leurs relations interrompues depuis 10 ans. Cette normalisation a été couronnée par la visite du président turc, Recep Tayyip Erdogan, qui s’est rendu en Egypte à la mi-février. A l’issue de leurs entretiens, les deux chefs d’Etat ont discuté de la tragédie humanitaire à Gaza et ont convenu d’unifier leurs efforts pour soutenir la cause palestinienne.

Les premiers pas vers la normalisation ont été faits en 2021 à travers des négociations exploratoires au niveau ministériel. Plusieurs étapes ont suivi et ont abouti au rétablissement des relations.

Mais ce n’est qu’en juillet 2023 que les deux pays ont annoncé le retour de leurs relations diplomatiques au niveau des ambassadeurs, après près d’une décennie de désaccords et d’escarmouches médiatiques mutuelles. Les deux présidents s’étaient également rencontrés à deux reprises : la première en novembre 2022 en marge de la Coupe du monde de football au Qatar et la deuxième en marge du sommet du G20 dans la capitale indienne, New Delhi, en septembre 2023.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique