Jeudi, 18 juillet 2024
Egypte > Politique >

Le salaire minimum en Egypte rehaussé de 50% à partir du 1er mars

Ahram Info, Mercredi, 07 février 2024

Afin d'alléger la pression du coût de la vie sur les citoyens, le président Abdel Fattah Al-Sissi annonce mercredi 7 février, une série de mesures sociales

s
Le décret présidentiel prévoit une augmentation des salaires de tous les fonctionnaires d'une valeur de 1000 à 1200 livres égyptiennes. Photo : Reuters

Le président Abdel Fattah Al-Sissi a adopté mercredi un important programme de protection sociale, d'un coût de 180 milliards de livres égyptiennes dans le but d’alléger l’impact de la cherté de la vie.

Il s’agit notamment d’une augmentation de 1 000 à 1 200 livres égyptiennes des salaires et d’un nouveau seuil de 6 000 livres du salaire minimum de tous les fonctionnaires du gouvernement.

Cette série de décisions présidentielles est intervenue à l’issue d’une réunion avec le Premier ministre, Moustafa Madbouly, et du ministre des Finances, Mohamed Maait. Celui-ci avait promis une augmentation des salaires en 2024 pour faire face aux pressions inflationnistes.

Le programme de protection sociale qui entrera en vigueur dès le mois de mars comprend une augmentation de 15% des pensions retraite pour près 13 millions de citoyens avec un coût total de 74 milliards de livres, ainsi qu'une augmentation de 15% des pensions sociales de Takafol wa Karama (solidarité et dignité) avec un coût de 5,5 milliards de livres. Ce programme concerne cinq millions de ménages et vise à alléger les difficultés des familles les plus vulnérables, 41 milliards de livres égyptiennes y seront consacrées au cours de l’exercice 2024/2025. 

Le paquet social prévoit également de rehausser de 33 % le seuil d’exonération fiscale de l'impôt sur le revenu pour inclure les salariés des secteurs public et privé dont le revenu annuel est en-dessous de 60000 livres, une mesure qui coûterait au trésor public 5 milliards de livres par an.

Des augmentations ciblées  

Les décisions du chef de l'Etat comprennent également l'allocation de 15 milliards de livres pour l'augmentation des salaires de certaines professions ciblées : médecins, infirmiers, enseignants et professeurs universitaires. De cette somme, 8,1 milliards de livres seront consacrées à une augmentation des salaires mensuels des enseignants du cycle pré-universitaire (de 325 à 475 livres),1,6 milliards de livres seront allouées à l'augmentation des salaires des membres du corps enseignant dans les universités, les instituts et les centres de recherche et 4,5 milliards de livres aux primes mensuelles du personnel médical (de 250 à 300 livres).

Depuis avril 2022, quatre augmentations des salaires et des retraites ont été appliquées.

Quant au seuil du salaire minimum, il est passé de 1 600 à 4 000 livres au cours des quatre dernières années. En septembre dernier, le président Al-Sissi avait annoncé une augmentation du salaire minimum de 3500 à 4000 livres, enchaînant avec une précédente hausse en mars de la même année de 3 000 livres à 3 500 livres.

L'Egypte a enregistré une inflation accrue durant les neuf premiers mois de 2023, culminant à 40,3% en septembre.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique