Lundi, 20 mai 2024
Egypte > Politique >

Trois journalistes égyptiennes libérées après médiation : le président du syndicat des Journalistes

Maha Salem , Mercredi, 07 février 2024

Une coordination entre certains partis politiques, le Dialogue national, ainsi que les efforts du syndicat des Journalistes ont abouti à la libération de 3 journalistes.

s
Le président du syndicat des Journalistes, Khaled El-Balshy. Photo : AP

Le président du syndicat des Journalistes, Khaled El-Balshy, a annoncé la libération des 3 journalistes Manal Ajrama, Safaa Al-Korbiji et Hala Fahmy.

Le procureur général, Mohamed Shawki, a décidé, mercredi 7 février, la libération de ces trois journalistes après des efforts menés par le syndicat des Journalistes, le Dialogue national et la coordination des jeunes des partis et des hommes politiques. Ces trois journalistes ont été détenues au cours de ces deux dernières années pour des raisons différentes : publication d’articles interdits ou appartenance à des partis politiques interdits.

Le syndicat avait soumis de nouvelles demandes au procureur général et au Comité présidentiel de grâce le 24 janvier 2024, souhaitant la libération du plus grand nombre des détenus.

La liste des journalistes détenus contient au total 19, dont 7 sont des syndiqués et 12 non-syndiqués. Les peines d'emprisonnement de ces journalistes varient entre un et quatre ans.

El-Balshy a expliqué que 4 journalistes ont été libérés l'année dernière et qu'en même temps, aucun nouveau collègue n'a rejoint les listes de détenus. Plusieurs journalistes ont été arrêtés avant d’être libérés quelques jours plus tard. « Le syndicat organise des programmes pour fournir un soutien psychologique aux libérés ».

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique