Mercredi, 24 avril 2024
Egypte > Politique >

Le chef de la diplomatie reçoit le candidat de l'Egypte au poste de Directeur général de l'UNESCO

Laila Ahmed , Mercredi, 07 février 2024

L’élection au poste le plus élevé de l’UNESCO aurait lieu au cours du dernier trimestre de 2025.

s
Khaled El-Enany avec le ministre des Affaires étrangères, Sameh Shoukry. Photo : Page Facebook du ministère des affaires étrangères.

Le ministre des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, a reçu mardi 6 février Khaled El-Enany, candidat de l’Egypte au poste de Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO). 

La rencontre intervient dans le cadre du suivi de la récente tournée d’Enany qui a inclus l’Afrique du Sud, le Botswana et la France ainsi que les étapes ultérieures de sa campagne.

La candidature de El-Anany a été approuvée par le conseil des ministres en Avril 2023.  Egyptologue, ex-ministre du Tourisme et des Antiquités, Khaled El-Enany, mène la bataille pour l’UNESCO, pour la période 2025 à 2029. 

Le Conseil des chefs de la diplomatie de la Ligue arabe a également approuvé en septembre dernier la candidature de Khaled El-Enany.

Qui est Khaled El-Enany? 

Professeur d'égyptologie à la Faculté de tourisme et d'hôtellerie de l'Université de Helwan depuis 1993. El-Enany a été nommé ministre des Antiquités en mars 2016. En 2019 il fut le premier ministre à occuper les deux portefeuilles du Tourisme et des Antiquités, poste qu'il a occupé jusqu'en août 2022.

Au cours de son mandat de ministre, El-Enany a supervisé l'inauguration de plus de 20 musées, le lancement de 45 projets de restauration de sites archéologiques et le rapatriement de plus de 23 000 objets récupérés auprès d’une vingtaine de pays. 

El-Enany est également membre honoraire de la Société française d'égyptologie, et membre de l'Institut archéologique allemand. 


Troisième candidat égyptien
 
L'Egypte avait précédemment investi deux candidats au poste de directeur général de l'UNESCO en 2009 et 2017. Il s’agit de l’ancien ministre de la Culture, Farouk Hosny, qui a perdu face à l’ancienne ministre bulgare des Affaires étrangères, Irina Bokova, et de l'ancienne ministre d'Etat chargée de la famille et de la population, Moushira Khattab, qui a perdu face à l'actuelle directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay.

Des informations non confirmées font état d’autres candidats arabes pour le même poste. La liste officielle des candidats n’a pas encore été publiée par l'UNESCO. 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique