Dimanche, 21 avril 2024
Egypte > Politique >

L'Egypte condamne l'attentat terroriste survenu devant le palais de Justice d'Istanbul

Laila Ahmed , Mardi, 06 février 2024

L'Egypte affirme sa ferme condamnation de tout acte terroriste menaçant la sécurité et la stabilité de la République de Turquie, après une attaque contre le palais de justice d'Istanbul, blessant trois policiers et trois civils, selon le ministère de l'Intérieur.

Istanbu
Des experts médico-légaux de la police examinent la zone après une fusillade devant le palais de justice de Caglayan, à Istanbu. Photo : AFP

L'Egypte a condamné dans les termes les plus fermes la fusillade survenue devant un tribunal d'Istanbul, qui a fait plusieurs blessés, dont trois policiers et trois civils, a affirmé le ministère des Affaires étrangères, dans un communiqué publié mardi 6 février. 

« L'Egypte affirme sa ferme condamnation de tout acte terroriste menaçant la sécurité et la stabilité de la République de Turquie, et exprime sa solidarité totale avec la Turquie dans cette circonstance délicate, souhaitant un prompt rétablissement aux blessés », a ajouté le communiqué. 

La police turque a tué mardi deux assaillants qui venaient de s'en prendre aux policiers gardant le palais de justice d'Istanbul, blessant trois d'entre eux et trois civils, a rapporté le ministère turc de l'Intérieur.

« Une attaque terroriste a eu lieu aujourd'hui contre le point de contrôle de la porte C du palais de justice de Caglayan », a annoncé le ministre, Ali Yerlikaya sur X.

Les deux assaillants, un homme et une femme, « identifiés comme membres du groupe terroriste DHKP-C ont été neutralisés », a-t-il ajouté.

Le ministre n'a pas précisé quelles étaient les armes utilisées pour l'attaque.

Toute entrée et sortie au palais de justice de Caglayan ont été temporairement suspendues.

Qualifié de « terroriste » par Ankara et ses alliés occidentaux, l'organisation marxiste-léniniste radicale DHKP-C a revendiqué plusieurs attentats dans le passé en Turquie.

Le groupe armé avait déjà commis en 2015 une attaque contre le palais de justice d'Istanbul, tuant le procureur d'alors, Mehmet Selim Kiraz.

Plusieurs attaques, attribuées ou revendiquées par différents groupes armés ont récemment visé Istanbul et Ankara.

Un homme a été tué fin janvier à Istanbul en pleine messe dans une église italienne catholique lors d'une attaque revendiquée par « Daech ». 

Deux policiers avaient été blessés en octobre lors d'un attentat revendiqué par le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), contre le siège du ministère turc de l'Intérieur à Ankara.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique