Dimanche, 14 avril 2024
Egypte > Politique >

L'Egypte étudie l'établissement de 11 zones de libre-échange dans les nouvelles villes

Ghada Ismaïl, Dimanche, 04 février 2024

Le premier ministre a affirmé que l’objectif principal de l’établissement de nouvelles zones libres dans les nouvelles villes est de fournir des terrains industriels prêts, en particulier pour les projets industriels qui exportent leurs produits à l’étranger.

s
Le premier ministre tient une réunion sur les propositions de création de nouvelles zones libres publiques dans les nouvelles villes. Photo : Page Facebook Présidence du Conseil des ministres

Le premier ministre égyptien, Mostafa Madbouly, a tenu, le dimanche 4 février, une réunion sur l’établissement de nouvelles zones libres dans les nouvelles villes.

« L’Etat soutient l’investissement. Et il souhaite attirer de nouveaux investissements, en particulier dans le secteur de l’industrie ; nous travaillons à fournir des terres dans les zones libres pour contribuer à attirer l’investissement industriel afin de stimuler la production pour l’exportation », a indiqué Madbouly dans un communiqué de presse publié sur la page Facebook du Conseil des ministres.

Le premier ministre a affirmé que l’objectif principal est de fournir des terrains industriels prêts, en particulier pour les projets industriels qui exportent leurs produits à l’étranger.

Le premier ministre avait demandé l’identification de lieux dans les nouvelles villes pour atteindre cet objectif, avec environ 150 feddans par zone. Ces villes sont Al-Oubour Al-Guédida, October Al-Guédida, Al-Alamein Al-Guédida et d’autres en Haute-Egypte, entre autres. Un système de partenariat sera établi entre l’Autorité des communautés urbaines et l’Autorité générale des investissements et des zones libres, que ce soit en engagements ou en partage des rendements.

De sa part, Assem Al-Gazzar, le ministre du Logement et des Nouvelles collectivités urbaines, a indiqué que 11 sites sont soumis à des règlements de planification et de construction, y compris 140 feddans à l’est de la ville du 10 de Ramadan, avec une superficie de 115 feddans dans le sud de la ville Al-Alamein Al-Guédida et 150 feddans dans la zone industrielle à l’ouest d’Al-Obour Al-Guédida. Et d’ajouter : Ce projet sera mis en place dans 150 feddans de la nouvelle ville de Sohag, 132 feddans de la nouvelle ville de Béni-Souef, 150 feddans de la deuxième région industrielle de la nouvelle ville d’Aswan et 149 feddans de la nouvelle région industrielle Tiba.

« Nous sommes prêts à commencer la mise en œuvre de ce mandat conformément au système de partenariat qui est convenu avec l’Autorité générale pour l’investissement et les zones libres », a ajouté Assem Al-Gazzar .

Il est à noter que Walid Abbas, adjoint du ministre du Logement et des Nouvelles collectivités urbaines, a annoncé en septembre 2023 que les investissements totaux dans les nouvelles villes égyptiennes ont atteint 705 milliards de livres égyptiennes.

 

* Un feddan équivaut à 4 200 m2.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique