Vendredi, 12 avril 2024
Egypte > Politique >

Nous apprécions le rôle de l’Egypte pour faciliter le transit des aides humanitaires à Gaza : Ministre hollandaise de la Défense

Racha Darwich , Mercredi, 24 janvier 2024

En visite au terminal de Rafah, la ministre hollandaise de la Défense, Kajsa Ollongren, appelle à une solution rapide et efficace à la crise humanitaire à Gaza.

s
La ministre hollandaise de la Défense, Kajsa Ollongren, à son arrivée à l'aéroport d'Al-Arich.

La ministre hollandaise de la Défense, Kajsa Ollongren, est arrivée mercredi 24 janvier à l’aéroport d’Al-Arish et a passé en revue les aides destinées à Gaza avant leur acheminement vers le terminal de Rafah.

Ollongren a exprimé son estime pour le rôle joué par l’Egypte pour faciliter l’acheminement des aides humaines vers l’enclave de Gaza.

Au cours de sa visite au terminal de Rafah, les équipes du Croissant-Rouge égyptien lui ont présenté une explication détaillée du volume des aides qui traversent le terminal chaque jour pour la bande de Gaza.

La situation à l’intérieur de la bande de Gaza est devenue tragique et nécessite des solutions rapides et efficaces.

Depuis le 9 octobre, Israël mène une guerre acharnée à Gaza, petit territoire palestinien de 362 km2 où sont entassés quelque 2,4 millions d'habitants, en représailles à une attaque du Hamas contre des colonies juives et la prise d’otages israéliens.

La guerre a fait 25 700 morts, en grande majorité des femmes, des enfants et des adolescents, ainsi que 63 740 blessés et des milliers de disparus, selon le ministère de la Santé à Gaza. L’ONU parle d’un « risque de famine » et d'« épidémies mortelles » dans le territoire palestinien. Les bombardements israéliens ont rasé des quartiers entiers, provoqué une crise humanitaire majeure et mis hors service plus de la moitié des hôpitaux dans le territoire palestinien, auquel Israël impose un blocus depuis 2007 et un siège total depuis le 9 octobre.

Selon un rapport publié par l’UNRWA, la population palestinienne a du mal à accéder à la nourriture et aux médicaments. Plus de 1,9 million de Palestiniens ont été déportés à l’intérieur même de la bande de Gaza (parfois à plusieurs reprises) en raison des bombardements israéliens, des ordres d’évacuation émis par les forces d’occupation et du besoin constant de lieux plus sûrs. 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique