Mercredi, 29 mai 2024
Egypte > Politique >

La nouvelle voie maritime et routière avec l’Egypte est la meilleure réponse aux menaces de Bab El-Mandeb : responsable jordanien

Ahraminfo , Dimanche, 21 janvier 2024

Les menaces de navigation en mer Rouge ont augmenté depuis les frappes anglo-américaines contre les Houthis le 11 janvier.

S
Deux navires américains traversent le détroit de Bab al-Mandeb. Photo: AP

Mohannad Mubaidin, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement jordanien, a confirmé dimanche 21 janvier que l’inauguration de la ligne maritime arabe avec l’Égypte par le port d’Al-Aqaba et Noweiba fait partie de la réponse rapide prise par les deux pays pour résoudre la crise actuelle de l’approvisionnement et les chaînes d’approvisionnement, et affronter les menaces à Bab El-Mandab. Dans ses déclarations accordées à l'agence de presse russe Sputnik.

« La Jordanie condamne toute attaque contre le commerce international dans les détroits et les couloirs internationaux et toute piraterie ou perturbation de la sécurité dans la mer Rouge qui nuit à l’économie jordanienne », dit Mubaidin.

 Il ajoute que son pays traite cette situation conformément à une stratégie nationale visant à trouver les alternatives favorables.

Le directeur général de la compagnie jordanienne Arabian Bridge, Adnan Al-Abadla, a annoncé le 7 janvier que l’exploitation de la ligne arabe de transport terrestre et maritime entre le port jordanien d’Aqaba et les ports égyptiens sur la mer Méditerranée sera l'alternative à la navigation actuellement perturbée en mer Rouge et au détroit de Bab El-Mandab.

L’annonce de la nouvelle ligne intervient après qu’un certain nombre de grandes compagnies maritimes ont annoncé la suspension de leurs activités à cette région.

« Al Jisr Al Arabi Company une compagnie de navigation possédée par l'Egypte, la Jordanie et l'Irak,  répondrait rapidement aux exigences internationales et techniques pour l’exploitation de la ligne alternative entre les ports jordaniens et égyptiens », a dit Al-Abadla.

Il ajoute que c’est une voie alternative pour le transport des exportations jordaniennes vers les États-Unis et l’Europe. En particulier les exportations de zones industrielles qualifiées et de produits agricoles, et la liaison routière entre la mer Rouge et la mer Méditerranée, qui varie les routes commerciales et réduit les coûts de transport.

Le temps de transport des conteneurs depuis les zones industrielles éligibles du Royaume-Uni vers les États-Unis Transit par les ports égyptiens variera de 18 à 20 jours aux coûts les plus bas et aux taux de sécurité les plus élevés.

La compagnie Arab Bridge Maritime a annoncé, samedi 23 décembre, qu’une ligne de transport terrestre et maritime entre le port jordanien d'Aqaba et les ports égyptiens de la Méditerranée entre en fonction comme alternative à la mer Rouge et au détroit de Bab El-Mandab.

La nouvelle voie représente une solution au commerce maritime après qu'un certain nombre de grandes compagnies ont annoncé la suspension de leur activité en mer Rouge suite aux attaques des Houthis

Cette ligne alternative commence à Aqaba pour arriver au port de Noweiba et aux ports égyptiens de la Méditerranée, à savoir Alexandrie, Port-Saïd et Damiette.

Les plus grandes compagnies pétrolières et de transport de conteneurs au monde ont récemment annoncé l’interruption du passage de leurs navires dans la mer Rouge après une série d'attaques lancées par les Houthis qui disent cibler les navires commerciaux liés à Israël, en solidarité avec les Palestiniens de la bande de Gaza, théâtre d'une guerre dévastatrice entre Israël et le Hamas qui gouverne ce territoire.

Les Houthis, proches de l'Iran et qui contrôlent une grande partie du Yémen, ont mené depuis le 19 novembre 27 attaques de missiles et drones près du détroit stratégique de Bab el-Mandeb séparant la péninsule arabique de l'Afrique, selon l'armée américaine.

Ces attaques ont perturbé le commerce maritime, étant donné que quelque 20 000 navires circulent chaque année sur cette route maritime reliant la Méditerranée à l’océan Indien.

Les Etats-Unis avaient déclaré, lundi 18 décembre, la formation d’une nouvelle coalition maritime internationale qui agirait comme une « patrouille de sauvetage rapide » pour protéger le trafic maritime dans la mer Rouge des attaques des Houthis.

Les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont mené jeudi 11 janvier dans la nuit des frappes aériennes contre les rebelles Houthis au Yémen qui multiplient depuis des semaines les attaques contre le trafic maritime en mer Rouge en "solidarité" avec les Palestiniens de Gaza.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique