Dimanche, 21 avril 2024
Egypte > Politique >

Sissi : Nous ne permettrons pas que nos frères ( somaliens) soient menacés, notamment s’ils nous demandent d’intervenir

Ahraminfo , Dimanche, 21 janvier 2024

Les président Egyptien et son homologue Somlien ont évoqué, lors d'un entretien au Caire, les moyens de contrer le plan de l’Ethiopie de menacer la sécurité et la stabilité de la région, ainsi que sa violation du droit international et des principes de bon voisinage.

s

Le président égyptien Abdel-Fattah Al-Sissi, a affirmé mardi 21 janvier, que l’Egypte ne permettra aucune menace à la Somalie ou à sa sécurité, lors d’une conférence de presse à l’issue de sa rencontre avec le président somalien, Hassan Sheikh Mahmoud, au Caire.

« La Somalie est un Etat arabe, en vertu de la charte de la Ligue arabe, il a droit au principe de la défense commune contre toute menace », a déclaré Al-Sissi.

Le président égyptien a félicité la Somalie pour son succès dans la lutte contre le terrorisme et l’annulation de ses dettes. Il a évoqué avec le président somalien les moyens de développer les relations bilatérales.

« L’accord entre l’Ethiopie et la Somaliland n’est acceptable pour personne », a dit Al-Sissi qui a réitéré le refus de l’Egypte de toute atteinte à l’intégrité territoriale de la Somalie.

« La visite en Egypte du président somalien intervient dans un contexte sensible au moment où la Somalie est confrontée à des défis ayant trait à sa souveraineté », a indiqué l'ambassadeur de la République fédérale de Somalie en Egypte et représentant permanent auprès de la Ligue arabe (LEA), Elias Cheikh Omar dans un communiqué officiel publié par l’agence de presse du Moyen Orient.

Le président somalien, Hassan Sheikh Mahmoud, était arrivé samedi au Caire pour un entretien avec le président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, axé sur les moyens de renforcer les relations bilatérales ainsi que sur l’accord conclu entre l’Ethiopie et le territoire séparatiste du Somaliland.

« La Somalie considère l’Egypte comme un allié historique et un Etat ami et nous nous réjouissons à l’idée de poursuivre la coopération au niveau sécuritaire, économique et politique entre les deux pays, en particulier en cette période de chaos mondiale », a déclaré le président somalien.

Sa visite fait suite à une invitation officielle du président égyptien, récemment transmise par une délégation de haut niveau qui s’est rendue à Mogadiscio, selon le site de la chaîne Al-Arabeya.

Les deux présidents ont évoqué notamment les moyens de contrer le plan éthiopien visant à établir un port naval et une force militaire navale sur la mer Rouge.

Les discussions ont également porté sur le dossier du barrage éthiopien de la Renaissance. Le président Sissi a fait savoir que les deux parties se sont accordées sur la nécessité de parvenir, sans délai, à un accord juridiquement contraignant sur le remplissage et l’exploitation du barrage de la Renaissance afin de préserver la sécurité et la stabilité régionales.

Les deux chefs d’Etat ont également échangé les vues sur la situation dans la Corne de l’Afrique et la coordination entre l’Egypte et la Somalie en ce qui a trait à la sécurité dans la région de la mer Rouge. De son côté, le président somalien a souligné le souci de son pays développer la coopération avec l’Egypte étant donné les relations historiques qui lient les deux pays et la position unique de l’Egypte dans la conscience du peuple somalien.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique