Mardi, 18 juin 2024
Egypte > Politique >

Shoukry met en garde contre les conséquences des politiques unilatérales de l'Ethiopie

Sabah Sabet , Mercredi, 17 janvier 2024

Le ministre des Affaires étrangères confirme le plein soutien de l'Egypte à la Somalie et appelle au respect de sa souveraineté, lors d’une réunion mercredi à la Ligue arabe.

s
Photo : Page Facebook du ministère des Affaires étrangères.

Le ministre des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, a annoncé mercredi 17 janvier le soutien total de l'Egypte à la Somalie dans son conflit actuel avec l'Ethiopie, mettant en garde contre les conséquences des politiques unilatérales d'Addis-Abeba qui « violent les principes de bon voisinage ».

Lors d’une session extraordinaire du Conseil ministériel de la Ligue arabe consacrée à la Somalie, Shoukry a appelé les pays arabes et la communauté internationale à exprimer leur respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de la Somalie, conformément aux principes des Nations Unies, et à « rejeter toute mesure qui porterait atteinte à cette souveraineté ».

Un accord a été signé le 1er janvier entre l’Ethiopie et la région du Somaliland - qui a unilatéralement proclamé son indépendance de la Somalie en 1991 mais n'est pas reconnue par la communauté internationale. En vertu de cet accord, le Somaliland entend octroyer à Addis-Abeba l'accès à 20 kilomètres de ses côtes pour une durée de 50 ans. L’accord a renouvelé les tensions entre Mogadiscio et Addis-Abeba.

La Somalie a dénoncé une « agression » et une « violation flagrante » de sa souveraineté promettant de combattre ce texte « illégal » par « tous les moyens légaux ».

« Les actions unilatérales de l'Ethiopie et sa politique d'imposer le fait accompli violent le droit international et nuisent aux principes de bon voisinage et aux intérêts des gouvernements et des peuples africains », a prévenu Shoukry.

« Cet accord a un impact sur la stabilité de la région. L'Ethiopie alimente le chaos dans son environnement régional », a ajouté le chef de la diplomatie.

Shoukry a conclu son discours en affirmant que cette réunion lance un message clair selon lequel les pays arabes se tiennent aux côtés de la Somalie face à tout ce qui pourrait porter atteinte à sa souveraineté.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique