Mardi, 23 avril 2024
Egypte > Politique >

Sissi et le ministre chinois des Affaires étrangères discutent apaisement à Gaza et coopération économique

Farah Alazzouni , Dimanche, 14 janvier 2024

Le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi et le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi ont discuté les moyens de renforcer la coopération économique, dans le cadre de l'adhésion au groupe des BRICS et à l'initiative « la Ceinture et la Route ».

s
Le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi et le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi. Photo : Page Facebook de la Présidence de la République

Le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi a insisté sur l'importance de réduire les tensions régionales lors de sa discussion avec Wang Yi, ministre chinois des Affaires étrangères, le dimanche 14 janvier au Caire.

« Il est impératif d’apaiser la situation catastrophique des gazaouis et d’aboutir à un cessez-le-feu à la bande pour protéger les civils et désarmorcer la tension dans la région » a souligné Al-Sissi lors de la réunion.

La rencontre a permis de passer en revue les développements actuels aux niveaux international et régional, notamment l'intensification des opérations militaires dans la région.

Wang Yi a exprimé son appréciation pour le rôle de l'Egypte dans la collecte et l'acheminement de l'aide humanitaire internationale à Gaza.

Il a aussi reconnu les efforts de l'Égypte pour faciliter le transport de l'aide à Gaza, en coordination étroite avec les Nations Unies et la communauté internationale.

« Il est essentiel que la communauté internationale assume ses responsabilités afin d'acheminer les aides à Gaza, en conformité avec les décisions du Conseil de sécurité et les Résolutions de l'Assemblée générale des Nations Unies » a affirmé Wang Yi.

Les discussions ont également porté sur l'amélioration de la coopération économique bilatérale, notamment dans le contexte de l'adhésion de l'Egypte au groupe des BRICS et à l'initiative « la Ceinture et la Route ».

L'Egypte, grâce à sa position géographique stratégique, est un acteur clé de l'initiative « la Ceinture et la Route », offrant des services logistiques essentiels au Moyen-Orient et en Afrique.

Le canal de Suez, point central de la Route maritime de la Soie, joue un rôle vital en tant que corridor maritime majeur connectant l'Est à l'Ouest. Ce canal est crucial pour le transit des marchandises vers l'Europe.

Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, et son homologue Chinois Wang Yi, avait réaffirmé le matin du dimanche 14 javier, la nécessité de parvenir à un cessez le feu total à Gaza et à la création d'un Etat de Palestine membre de plein droit de l'ONU, lors d’une conférence de presse, dimanche 14 décembre, au début d'une tournée africaine de M. Wang.

Le ministre chinois s'est dit favorable à un Etat palestinien indépendant et souverain dans les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale.

« Nous rejetons catégoriquement la déportation des Palestiniens et toute tentative de liquider la cause palestinienne », a déclaré le chef de la diplomatie égyptienne.

Les deux ministres ont exprimé leurs préoccupations face à la détérioration de la situation humanitaire à Gaza et aux souffrances des habitants.

« Il est impératif d'acheminer les aides humanitaires d’une manière rapide, sûre, durable et sans entraves à Gaza », ont-ils affirmé en insistant sur la nécessité d’appliquer les résolutions des Nations Unies, y compris la résolution n° 2720 du Conseil de sécurité.

Les deux ministres ont aussi exprimé leur inquiétude quant à l'extension du conflit, soulignant la nécessité d'assurer la sécurité de la navigation en mer Rouge et des civils aux Yémen.

Wang Yi a annoncé qu’une « conférence internationale pour la paix » serait prochainement organisée, sans en préciser le lieu, afin de parvenir à une solution juste, globale et durable à la question palestinienne.

Il a appelé à mettre fin à l'occupation, à créer un Etat palestinien indépendant dans les frontières du 4 juin 1967, avec Jérusalem-Est pour capitale, et à soutenir l’adhésion à part entière de cet Etat aux Nations Unies.

Les deux parties ont appelé la communauté internationale à assumer ses responsabilités pour créer un horizon politique de paix entre Israël et les Palestiniens et de coexistence entre les deux peuples, en appliquant la solution des deux Etats conformément aux résolutions des Nations-Unies.

En marge de la conférence, les homologues ont signés un programme exécutif pour le partenariat global 2024-2028 entre l’Egypte et la Chine.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique