Jeudi, 25 avril 2024
Egypte > Politique >

L'Egypte condamne l'attaque terroriste à Kerman en Iran

Laila Ahmed , Jeudi, 04 janvier 2024

L'Egypte dénonce l'attaque terroriste perpétrée dans la ville de Kerman, dans le sud de l'Iran, qui a fait des centaines de morts et des blessés parmi les civils.

s
Ministère des Affaires étrangères égyptien. Photo : Al-Ahram

L'Egypte condamne dans les termes les plus fermes l'acte terroriste perpétré dans la ville de Kerman, dans le sud de l'Iran, qui a fait des centaines de morts et de blessés parmi des civils innocents, a indiqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ahmed Abu Zeid, jeudi 4 décembre. 

« L’Egypte présente ses condoléances au gouvernement et au peuple iraniens, souhaitant le réconfort aux familles des victimes », a ajouté le communiqué.  

L'agence de presse officielle iranienne Irna avait évoqué dans un premier temps un bilan de 103 morts, la télévision d'État faisant mention de 211 blessés, dont certains dans un état critique.

Le ministre de la Santé, Bahram Eynollahi, a ensuite révisé à 95 le nombre de personnes tuées, expliquant que certains noms "avaient été enregistrés deux fois".

Une double explosion a eu lieu mercredi près de la mosquée Saheb al-Zaman, où se trouve la tombe du général Soleimani, à Kerman (sud). Une foule compacte de représentants du régime et d'anonymes s'y trouvait pour une cérémonie.

Un conseiller politique du président iranien a accusé Israël et les Etats-Unis d'être derrière cet attentat.

« La responsabilité de ce crime incombe aux régimes américain et sioniste, et le terrorisme n'est qu'un outil », a écrit Mohammad Jamshidi sur X.

Le département d'État à Washington a jugé de son côté "absurde" toute suggestion d'une implication des Etats-Unis ou d'Israël.

« Les Etats-Unis n'ont été impliqués en aucune façon », a déclaré le porte-parole du département d'État Matthew Miller, ajoutant: "Nous n'avons aucune raison de croire qu'Israël est impliqué".

L'attentat "ressemble à une attaque terroriste, le genre de chose que l'EI a fait dans le passé", a affirmé un haut responsable américain sous couvert d'anonymat.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique