Mercredi, 29 mai 2024
Egypte > Politique >

L’Egypte refuse catégoriquement toute mesure qui porterait atteinte à la souveraineté somalienne : ministère des Affaires étrangères

Farah Alazzouni , Mercredi, 03 janvier 2024

L'Egypte a souligné la nécessité de respecter les principes fondateurs de la loi de l'Union africaine, notamment la défense de la souveraineté, de l'intégrité territoriale et de l'indépendance des Etats membres, ainsi que les principes de l'Union, qui stipulent la nécessité de respecter les frontières existantes, a affirmé un communiqué publié par le ministère égyptien des Affaires étrangères.

s
La carte de la Somalie. Photo : UN Cartographic Section

« Il est impératif de respecter pleinement l'unité et la souveraineté de la République fédérale de Somalie sur tous ses territoires », a affirmé un communiqué publié mercredi 3 janvier par le ministère égyptien des Affaires étrangères.

L’Egypte refuse catégoriquement toute mesure qui porterait atteinte à la souveraineté somalienne, a indiqué le bilan en soulignant le droit de la Somalie et de ses citoyens à bénéficier de ses ressources.

Le communiqué a également affirmé que l'Egypte est consciente de tout mouvement émis par les pays de la région qui sape les facteurs de stabilité dans la région de la Corne de l'Afrique. Et ce, notamment dans cette époque où le continent africain est témoin d’une multiplication des conflits et des différends qui nécessitent la solidarité et des efforts pour les contenir et faire face à leurs répercussions, plutôt que de les alimenter de manière irresponsable.

La République arabe d'Egypte a souligné la nécessité de respecter les objectifs de la loi fondatrice de l'Union africaine, notamment la défense de la souveraineté, de l'intégrité territoriale et de l'indépendance des Etats membres, ainsi que les principes de l'Union, qui stipulent la nécessité de respecter les frontières existantes, a marqué le communiqué.

L'Egypte a appelé à respecter les valeurs et les principes de coopération et d'action commune afin de réaliser les intérêts des peuples de la région et éviter toute mesure unilatérale accroissant les tensions et exposant les intérêts des pays de la région et leur sécurité nationale aux risques et aux menaces.

Dans le même cadre, le président égyptien, Abdel-Fattah Al-Sissi, avait affirmé, mardi 2 janvier, la position ferme de l'Egypte dans son soutien pour la sécurité et la stabilité de la Somalie, lors d’un appel téléphonique avec le président somalien, Hassan Sheikh Mohamud.

Cet appel vient dans la lumière de l’accord entre l'Ethiopie et la République autoproclamée du Somaliland - née de la sécession d'avec Mogadiscio en 1991 – qui a été signé le 1er janvier, en vue « d'ouvrir la voie à la réalisation de l'aspiration de l'Ethiopie à sécuriser son accès à la mer et à diversifier son accès aux ports maritimes ».

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique