Mercredi, 24 avril 2024
Egypte > Politique >

Le président congolais présente ses remerciements à l’Egypte pour son soutien au processus électoral au Congo

Névine Lameï, Mercredi, 03 janvier 2024

Le Président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi a reçu un appel téléphonique de son homologue congolais, le président de la République Démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi, au cours duquel ce dernier a exprimé son appréciation au soutien logistique fourni par l'Egypte et l'importance de la relation historique mutuelle et étroite qui lie les deux pays.

s
Le président Abdel-Fattah Al-Sissi et le président de la République Démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi.

Le président Abdel-Fattah Al-Sissi a reçu mercredi 3 janvier, un appel téléphonique de son homologue congolais, le président de la République Démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi, au cours duquel le président congolais a exprimé que la relation entre le Congo et l’Egypte, est une relation historique mutuelle et étroite. Tshisekedi a remercié le soutien logistique fourni par l’Egypte, pour mener à bien le processus électoral au Congo.

D’après la page officielle sur Facebook du porte-parole de la présidence égyptienne, le président congolais a souligné dans son appel téléphonique, le rôle continu de l'Egypte dans son soutien à ses frères africains. De sa part, Al-Sissi a félicité son confrère congolais pour sa réélection pour un nouveau mandat présidentiel. Le président égyptien a également évoqué que la coopération interétatique entre l’Egypte et le Congo, est motivée par les intérêts des deux états frères, comme elle répond à une volonté de coordination, sur diverses questions et domaines en commun. Et ce, d'une manière qui réponde aux intérêts des deux peuples, égyptien et congolais, ainsi que du continent africain.

Le rôle du Caire sur le continent connaît un essor depuis quelques années, notamment depuis le 11 février 2019, date à laquelle le chef d'Etat égyptien Abdel Fattah Al-Sissi été à la tête de la présidence de l'Union africaine, à Addis-Abeba, en Ethiopie. Le Caire a pris très au sérieux son mandat à la présidence tournante de l’Union africaine. Forte de ses 44 ambassades africaines, l’Egypte s’est longtemps présentée comme un acteur de la consolidation de la paix et la sécurité.

Depuis février 2021, la République Démocratique du Congo et l’Egypte s’apprêtent à conclure de nouveaux partenariats dans le domaine des infrastructures, notamment quatre projets d’infrastructures pour lesquels un portefeuille de 400 millions USD a été alloué avec le concours d’Afreximbank, selon un communiqué de la présidence congolaise.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique