Jeudi, 18 avril 2024
Egypte > Politique >

Sissi : La priorité pressante est le cessez-le-feu et la protection des civils à Gaza

Laila Ahmed , Mercredi, 03 janvier 2024

L’Egypte rejette les tentatives visant à liquider la cause palestinienne en forçant les Palestiniens à quitter leurs terres, affirme le président égyptien Abdel-Fattah Al-Sissi, lors d’une rencontre avec une délégation du congrès américain.

s
Le président égyptien Abdel-Fattah Al-Sissi, lors d’une rencontre avec une délégation du congrès américain. Photo : Page Facebook de la Présidence de la République

Le président égyptien Abdel-Fattah Al-Sissi souligne que la priorité actuelle est de parvenir à un cessez-le-feu et de protéger les civils à Gaza, lors de sa rencontre avec une délégation des partis démocrate et républicain provenant de diverses commissions du Congrès américain mercredi 2 janvier, indique le porte-parole de la présidence, Ahmed Fahmy. 

« Le seul moyen de parvenir à une sécurité et une stabilité durable dans la région est un règlement fondé sur la justice, de manière à garantir une véritable sécurité pour tous les peuples de la région et à désamorcer les crises et les guerres », a affirmé Al-Sissi. 

Le président a également souligné le rejet total de l'Egypte des tentatives visant à liquider la question palestinienne en forçant les Palestiniens à quitter leurs terres. 

Le ministère palestinien de la Santé à Gaza a annoncé, mercredi, que les opérations militaires israéliennes dans la bande de Gaza avaient fait environ 22313 morts depuis le début de la guerre, et 57296 blessés. 

D’ailleurs, l’armée israélienne dit se préparer à des « combats prolongés », qui devraient durer « tout au long de l’année » dans la bande de Gaza.

La disponibilité d'une aide humanitaire en quantité suffisante est également une priorité, selon Al-Sissi, pour faire face à la tragédie humanitaire à laquelle est confrontée la population de la bande de Gaza, conformément aux résolutions pertinentes de l'ONU et à leur mise en œuvre.

L'UNRWA a averti, le 1er janvier, que le nombre moyen de camions d'aide entrant à Gaza chaque jour est d'environ 80 camions, représentant ainsi environ 8 % des besoins de la bande.

De sa part, les membres de la délégation américaine ont salué les efforts et le rôle apprécié joué par l'Egypte sur les plans politique et humanitaire, selon le communiqué du porte-parole.

La délégation a également affirmé « la volonté des États-Unis, et du Congrès en particulier, de développer des domaines de coopération commune entre les deux pays, reconnaissant le statut et le rôle régional de l'Egypte et ses efforts inlassables pour renforcer la sécurité, la stabilité et le développement dans la région », a ajouté le communiqué.  

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique