Jeudi, 25 avril 2024
Egypte > Politique >

2023 en Egypte : une année mouvementée

Chaïmaa Abdel-Hamid, Dimanche, 31 décembre 2023

De l'élection présidentielle, à la médiation égyptienne pour mettre un terme à la guerre à Gaza, en passant par les coupures de courant et l'adhésion de l'Egypte au BRICS, l'année 2023 aura apporté aux Egyptiens son lot de bonnes et de mauvaises nouvelles.

egypt

Sissi réelu jusqu'en 2030

Le président Abdel Fattah Al-Sissi a été annoncé le 18 décembre, vainqueur des élections pour un troisième mandat à la tête du pays. L’élection présidentielle s’est tenue les 1er, 2 et 3 décembre à l'étranger, et les 10, 11 et 12 décembre en Egypte. Plus de 44 millions d'électeurs ont participé au scrutin assurant un nouveau mandat au président Abdel Fattah Al-Sissi avec 89.6% des voix. Les égyptiens ont enregistré une participation historique au marathon présidentiel 2024 avec un taux de vote de 66.8%.

 

Effort d'appaisement à Gaza

L'Egypte s'est engagée dès le déclenchement de la guerre à Gaza le 7 octobre, dans des efforts visant à instaurer un cessez le feu. Le 21 octobre, Le Caire a accueilli un sommet pour la paix et a ensuite mené des efforts pour assurer le passage des aides humanitaires et le carburant aux Palestiniens. Le Caire a mené également une médiation pour l'échanges des prisoniers, outre ces efforts diplomatiques auprès des différentes parties, du Conseil de Sécurité et de l'Assemblée générale des Nations Unies pour faire adopter une résolution sur le cessez le feu. 

L'Egypte mène actuellement une initiative avec l'objectif d'arriver à un règlement global du conflit prévoyant notamment un cessez le feu, des échanges de prisoniers et une proposition pour la gestion de la bande de Gaza.

 

L'Egypte annonce que la voie des négociations sur le Barrage de la Renaissance est terminée

La première session du nouveau cycle de négociations sur le barrage de la Renaissance, a été tenue les 27 et 28 août au Caire, après une longue interruption. Les dernières discussions dataient d’avril 2021. Quatre sessions ont eu lieu entre le Caire et Addis-Ababa, dont la dernière tenue du 17 au 19 décembre, n’ont marqué aucun progrès.  

Ce nouveau cycle avait fait suite à une rencontre entre le président égyptien Abdel-Fattah Al-Sissi et le premier ministre éthiopien, Abiye Ahmed, en marge du Sommet des pays voisins du Soudan tenu en Egypte en juillet 2023. Les deux dirigeants avaient convenu de parvenir à un accord final sur le barrage dans un délai de quatre mois.

 

L'Egypte rejoint le BRICS

L'Egypte a annoncé son adhésion au groupe BRICS en août 2023. Elle devra occuper officiellement son siège au sein de l’alliance BRICS à partir de janvier 2024. Cette décision a été annoncée jeudi 25 août par le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, en clôture du 15e Sommet des BRICS qui s’est tenu à Johannesburg. Les pays membres ont décidé l’expansion du groupe à six nouveaux pays : l’Egypte, l’Arabie saoudite, l’Argentine, les Emirats arabes unis, l’Ethiopie et l’Iran.

 

Coupure d’électricité

L'Egypte a annoncé en juillet une série de mesures, dont des coupures d'électricité planifiées, pour faire face à la consommation énergétique croissante provoquée par la vague de chaleur intense qui sévit dans le pays. Le gouvernement égyptien a partagé un calendrier des coupures prévues dans chaque zone afin que les citoyens y soient préparés à l’avance. Selon ce calendrier disponible sur des sites Internet, les coupures devraient durer une ou deux heures par jour au maximum pendant la journée pour chaque zone, et disparaissent entre minuit et midi. Le gouvernement a également mis en service une hotline pour recevoir les plaintes des citoyens en cas de coupures excessives. Cette mesure a même été prolongé jusqu'après l'été et persiste encore à travers le pays.

 

Retour des heures d’été

A partir du 28 avril (le dernier vendredi d'avril) et jusqu’au dernier jeudi d’octobre de chaque année grégorienne, l'heure d'été est à nouveau rétablie en Egypte, de sorte que l'heure soit avancée de soixante minutes.

Ce système, aboli depuis 2015, a été relancé par décision du Conseil des ministres qui a approuvé un projet de loi sur le retour de l'heure d'été. Une décision qui intervient dans le cadre des efforts du gouvernement pour rationaliser l'exploitation de l'énergie.

 

Des prix records

Les prix ont bondi en Egypte à plusieurs reprises au cours de 2023 surtout ceux des produits alimentaires poussés par les répercussions continues de la guerre russo-ukrainienne, et la dévaluation de la livre égyptienne.

Le prix des denrées de base ont enregistré records en 2023 comme le sucre vendu à plus de 50 livres le kilo sur les marchés.

Confrontée à une crise liée à la rareté du dollar depuis février 2022 en raison de la guerre en Ukraine, l’Egypte a imposé des restrictions sur les importations. Elle a connu par conséquent des vagues successives de hausse des prix dans de nombreux domaines.

Pour faire face à la situation, le gouvernement a pris plusieurs mesures pour stabiliser les prix des matières premières.

Parmi ces mesures, il a publié en octobre dernier une liste de 12 produits alimentaires exonérés de douanes pendant six mois, dont les volailles, les produits laitiers, le beurre, le fromage, le thé, les huiles végétales et le sucre.

Le premier ministre, Mostafa Madbouly, avait annoncé la réduction de 15 à 2% et pendant 6 mois des prix de sept produits alimentaires de base qui sont le sucre, l'huile, les lentilles, les produits laitiers, le fromage, les pâtes, les fèves et le riz.

L'Egypte a enregistré une inflation accrue durant les neuf premiers mois de 2023, culminant à 40,3% en septembre.

Toutefois, une décélération de cette tendance inflationniste a été observée à partir d'octobre, le taux annuel global d'inflation ayant baissé à 36,4% en novembre, selon les données de l'Agence centrale pour la mobilisation publique et les statistiques (CAPMAS).

 

Lancement du dialogue national

Après un an de préparation, le Dialogue national (DN) a été lancé mercredi 3 mai. Forces politiques, représentants de la société civile et personnalités publiques se sont réunis pour une session inaugurale. Objectif : débattre des questions politiques, économiques et sociales clés décidées durant les préparations. Dans son discours de la séance d’ouverture, le président Abdel-Fattah Al-Sissi s’est engagé à « faire tout ce qui est nécessaire pour assurer le succès du dialogue ».

Les discussions du DN reposent sur 3 axes importants à savoir : politique, économique et social. Cependant, trois dossiers sont exclus des discussions à savoir : l’amendement de la Constitution, la politique étrangère de l’Egypte et la sécurité nationale.

 

Le transfert des ministères vers la nouvelle Capitale Administrative

En juin 2023, le gouvernement a achevé le plan de déménagement à la Nouvelle Capitale Administrative.

Le plan de transfert des ministères et des administrations gouvernementales comprend 3 phases. La première, achevée au mois de mars, comprenait 14 institutions et ministères (Conseil des ministres, Centre d’information et de soutien à la prise de décision, Organisme des assurances médicales, ministères du Logement, du Transport, des Télécommunications, de la Planification, de la Jeunesse et du Sport, de la Solidarité sociale, de l’Aviation et de l’Electricité). La deuxième phase a été achevée au mois de mai, et comprenait les ministères du Tourisme et des Antiquités, du Développement local, des Finances, de l’Approvisionnement, de l’Environnement, de l’Emigration et des Affaires des Egyptiens à l’étranger. Quant à la troisième et dernière phase, elle a eu lieu fin juin et comprend les ministères et administrations gouvernementales restantes.

 

Festival d’Al-Alamein

Le 13 juillet 2023, l’Egypte a accueilli le plus grand événement de divertissement du Moyen-Orient : le festival d’Al-Alamein. Ce festival lancé sous le slogan « Le monde Alamein » s'est déroulé du 13 juillet au 2 septembre. Il a été le théâtre de nombreux événements sportifs, artistiques en plus des expositions, des défilées et des spectacles dans la première et la plus grande destination régionale intégrée de tourisme et de divertissement de la ville de la Nouvelle Alamein.

 

Retour du Festival international du film El Gouna

Le Festival international du film d’El Gouna fait son comeback après un arrêt d’un an. 90 films en provenance de 49 pays ont été projetés lors des activités de la sixième édition du Festival, tenue du 14 au 21 décembre, où la Palestine avait une part considérable des activités. Le festival a également présenté, en coopération avec l'Institut du cinéma palestinien, à travers la section « Fenêtre sur la Palestine », un ensemble de films qui plongent au cœur des histoires palestiniennes.

Le film « Bonheur passager » a remporté le prix du meilleur film arabe. Quant à l’étoile d'or El Gouna pour le meilleur film, elle a été décernée à « Notre jour », réalisé par Hong Sangsoo, de la Corée du Sud.

A noter que la sixième édition du festival a été tenue après avoir annoncé un report plusieurs fois, puis l’annulation des festivités, à cause de la guerre à Gaza.

 

La 54e édition de la Foire internationale du livre du Caire (FILC)

Sous le slogan ; « Au nom de l'Egypte - ensemble : Nous lisons .. Nous pensons .. Nous créons », Les activités de la 54e édition de la Foire internationale du livre du Caire (FILC) ont été lancées par le Premier ministre, Mostafa Madbouly.

Pour cette édition, le Comité suprême de la Foire du livre a choisi le poète Salah Jahine comme personnage de l'exposition. A cette occasion, l’Organisme général du livre a décidé de rééditer, l’œuvre complète de Salah Jahine en 8 volumes.

La Foire a lieu du 25 janvier au 6 février 2023 au Centre international des expositions égyptiennes (FILC). Elle se tient sur une superficie de 80 000 mètres carrés, et 5 pavillons avec la participation de 1 047 éditeurs et agences égyptiens, arabes et étrangers de 53 pays. La Hongrie et la République dominicaine ont participé à l'événement pour la première fois. La Jordanie a été l'invité d'honneur de cette édition de la Foire.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique