Mercredi, 24 avril 2024
Egypte > Politique >

Shoukry : « Il faut mettre fin à la politique israélienne de la punition collective »

Farah Alazzouni , Dimanche, 24 décembre 2023

Le ministre des Affaires étrangères a appelé à condamner les violences des colons israéliens en Cisjordanie.

s
Le ministre des affaires étranger Sameh Shoukry et son homologue portugais Joao Cravino.

Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, a réitéré le rejet de son pays de la politique de la punition collective israélienne envers les Palestiniens, y compris la déportation et la destruction complète des services de base à Gaza, lors d'un entretien téléphonique avec son homologue portugais, Joao Cravino.

« La situation catastrophique à Gaza oblige les parties internationales à appeler les violations par leur nom, loin des idées erronées sur la légitime défense », a signalé Shoukry.

Les deux responsables se sont entendus sur la situation en Cisjordanie occupée et sur le rythme croissant des violations commises par les forces israéliennes.

Ils ont également appelé la communauté internationale à faire le nécessaire pour mettre fin à la violence des colons israéliens.

« Nous devons être conscients des répercussions sécuritaires et politiques d’un nouveau cercle vicieux de violence en Cisjordanie », a-t-il ajouté.

Ils ont également insisté sur la nécessite de mettre en œuvre les dernières résolutions du Conseil de sécurité visant à établir un mécanisme sous les auspices des Nations-Unies pour accélérer le rythme de l’acheminement des aides humanitaires à la bande de Gaza.

Après des négociations acharnées, le Conseil de sécurité de l'ONU a exigé, vendredi 24 décembre, l'acheminement de l'aide humanitaire à Gaza, sans appeler à un cessez-le-feu dont ne voulaient pas les Américains, malgré la pression internationale sur Israël.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique