Jeudi, 30 mai 2024
Egypte > Politique >

Sissi aborde avec le roi de Bahreïn la nécessité d'un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Sabah Sabet , Jeudi, 14 décembre 2023

Le président Abdel Fattah Al-Sissi a discuté lors d'un appel téléphonique avec le roi de Bahreïn la situation dans la bande de Gaza et la nécessité d'une action de la part de la communauté internationale pour mettre un terme à cette tragédie humaine vécue par les Palestiniens.

s
Le président égyptien et le roi du Bahreîn ont discuté la situation à Gaza lors d'un appel télephonique Photo : Page Facebook de la Présidence de la République

Le président Abdel Fattah Al-Sissi a reçu jeudi 14 décembre un appel téléphonique du roi de Bahreïn Hamad Ben Issa Al-Khalifa, lors duquel ils ont abordé la situation dans la bande de Gaza, les efforts en cours pour parvenir à un cessez-le-feu ainsi que l’acheminement de l'aide humanitaire vers Gaza.

Les deux dirigeants se sont accordés sur la nécessité que la communauté internationale œuvre pour faire respecter la légitimité internationale ainsi que les résolutions pertinentes issues du conseil de sécurité et de l’assemblée générale des Nations Unies dans l’objectif de mettre un terme à la tragédie humaine endurée par le peuple palestinien.

L’assemblée générale de l'ONU avait réclamé mardi 12 décembre « un cessez-le-feu humanitaire immédiat » à Gaza, un texte non contraignant qui vise toutefois par sa majorité écrasante à mettre la pression sur Israël et son allié américain.

La résolution, répondant à une demande sans précédent du secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres qui craint un « effondrement total de l'ordre public » dans le territoire palestinien en guerre, « exige un cessez-le-feu humanitaire immédiat », réclame la protection des civils, l'accès humanitaire et la libération « immédiate et inconditionnelle » de tous les otages.

Cette réunion spéciale de l'assemblée générale a été réclamée par les pays arabes après le véto américain vendredi à un projet de résolution du Conseil de sécurité réclamant ce même « cessez-le-feu humanitaire immédiat ».

L'ONU ne cesse d'alerter sur la situation catastrophique à Gaza, où le système humanitaire est « au point de rupture » et où plus de 18.000 personnes ont été tuées selon le ministère de la Santé du Hamas.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique