Jeudi, 18 juillet 2024
Egypte > Politique >

« Le scrutin se déroule sans encombre et de manière fluide » : Le chef des programmes dans l’organisation arabe des droits de l'homme

Farah Alazzouni , Dimanche, 10 décembre 2023

Islam Abu Al-Enin, chef des programmes à l'OADH, rapporte une organisation sans faille et une grande participation lors du premier jour des élections présidentielles égyptiennes de 2023, avec une supervision judiciaire stricte assurant l'intégrité du processus.

s
Les Égyptiens au bureau de vote 10 décembre 2023. Photo : AFP

Islam Abu Al-Enin, chef des programmes à l'Organisation Arabe des Droits de l'Homme (OADH), s’est exprimé dimanche 10 décembre 2023 sur le bon déroulement du processus électoral.
Selon ses déclarations à Ahraminfo, « l'organisation impeccable et la fluidité du processus électoral ont joué un rôle crucial dans l'incitation de tous les segments de la société, des familles aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap, à participer massivement au vote ».

Il a observé que les bureaux de vote ont ouvert à 9h précises, attirant des électeurs de tout âges, bien qu'il soit encore trop tôt pour évaluer le taux de participation.

Abu Al-Enin a ajouté que les élections se déroulaient sous une supervision judiciaire complète, chaque urne étant surveillée par un juge pour garantir la transparence et l'intégrité du scrutin.

L'Autorité Nationale des Elections a mis en place des dispositions pour permettre aux Egyptiens résidents hors de leurs circonscriptions électorales de voter, en installant des bureaux de vote dans les zones industrielles, touristiques et autres régions.

Ce système vise à faciliter l'expression du vote pour ceux qui sont éloignés de leurs domiciles.

Abu Al-Enin a voté dans l'un de ces bureaux, exprimant sa satisfaction quant au bon déroulement du processus électoral sur place.

Quatre candidats sont en lice pour cette élection présidentielle : Abdel-Fattah Al-Sissi, l'actuel président de la République, Farid Zahran, président du Parti social-démocrate (gauche), Abdel-Sanad Yamama, chef du plus ancien parti libéral égyptien, le Néo-Wafd, et Hazem Omar, chef du Parti républicain du peuple (tendance populiste).

L'élection présidentielle égyptienne de 2023 a débuté le vendredi 1er décembre pour les Égyptiens à l'étranger et se poursuivra les 10, 11 et 12 décembre pour les électeurs en Égypte.

Les résultats du premier tour seront annoncés le 18 décembre. Si aucun candidat n'obtient plus de 50 % des voix, un second tour aura lieu deux semaines après l'annonce des résultats du premier tour.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique