Samedi, 02 mars 2024
Egypte > Politique >

Maait anticipe le début des activités de Standard Chartered en Egypte en début 2024

Sabah Sabet , Mardi, 05 décembre 2023

Le ministre égyptien des Finances Mohamed Maait exprime son anticipation pour le lancement des opérations de Standard Chartered Bank en Égypte début 2024, mettant en avant le potentiel de croissance et d'investissement du pays lors du Sommet de Dubaï sur le climat.

 Ministre égyptien des finances
Ministre égyptien des finances

Le ministre des Finances égyptien Mohamed Maait a exprimé mardi 5 décembre son impatience pour le début des activités de la banque Standard Chartered en Egypte. Cette déclaration a été faite lors de sa rencontre avec des représentants de banques mondiales en marge du Sommet de Dubaï sur le climat.

« Nous attendons avec impatience que la Standard Chartered Bank démarre ses activités en Egypte au début de l'année prochaine », a souligné Maait pendant sa réunion avec les représentants des banques HSBC, Barclays Investments, Macquarie Europe et Standard Chartered.

Standard Chartered Bank, qui est un groupe bancaire international de premier plan, est une société à responsabilité limitée basée au Royaume-Uni et détenue par Standard Chartered PLC.

Avec une histoire de 165 ans, elle sert actuellement des clients dans plus de 85 marchés à travers le monde.

Le solide réseau international de la banque et sa grande capacité financière sont bien considérés dans le monde des affaires et très bien notés par les agences de crédit internationales.

Le 6 novembre, Standard Chartered Bank a annoncé la nomination de Mohamed Gad au poste de PDG de la succursale de la banque en Egypte, faisant de lui le premier PDG de cette succursale.

Avant cela, la banque opérait via un bureau de représentation au Caire.

La banque anglaise a démarré ses opérations en Egypte, en établissant une opération bancaire à part entière, après avoir obtenu l'approbation de principe de la Banque centrale d'Egypte (CBE) le 27 septembre 2021.

Le ministre des finances a également expliqué aux représentants des banques, que l’Egypte travaille à améliorer l'environnement d'investissement pour être plus attractif pour le secteur privé, local et étranger.

Il a souligné la disponibilité d'une infrastructure solide, avancée et capable d'accueillir des activités productives, ainsi que l'emplacement stratégique distingué de l'Egypte.

Cela qualifie le pays pour devenir un centre régional de production et de recyclage, exportant dans divers domaines et offrant des opportunités prometteuses dans des secteurs plus durables.

« Nous espérons que les institutions bancaires mondiales joueront un rôle plus important dans le soutien aux objectifs de développement des économies émergentes, en s'efforçant de promouvoir les investissements qui contribuent à améliorer la vie des citoyens et à élever le niveau de vie », a appelé Maait.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique