Mercredi, 19 juin 2024
Egypte > Politique >

L'Egypte et le NEPAD s'associent pour la création d'un centre africain d'adaptation climatique

Rim Darwich , Dimanche, 03 décembre 2023

Environ 1,3 milliard d'Africains auront besoin d'aide pour s'adapter au changement climatique d'ici 2030: Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC)

s
La ministre égyptienne de l'Environnement, Yasmine Fouad et la directrice générale de l'Agence de développement de l'Union africaine (NEPAD), Nardos Bekele-Thomas Source: Ministère de l'Environnement

La ministre égyptienne de l'Environnement, Yasmine Fouad, et la directrice générale du NEPAD, Nardos Bekele-Thomas, ont officialisé la création d'un centre africain dédié à la résilience et à l'adaptation climatique, basé en Égypte, lors de la COP28 à Dubaï ce dimanche 3 décembre.

"L'Égypte s'engage, en collaboration avec le NEPAD, à faire de l'adaptation et de la lutte contre le changement climatique une priorité continentale dès 2024", a déclaré Fouad.

Ce centre vise à renforcer la capacité de l'Afrique en matière d'adaptation et de résilience au changement climatique, en modernisant de manière ciblée et durable les secteurs de développement.

Fouad a souligné l'importance de coopérer avec les partenaires pour assurer des financements durables, développer les compétences et partager les technologies ainsi que les enseignements tirés des communautés les plus touchées par le changement climatique. " L'Egypte travaille étroitement avec le NEPAD pour placer le continent en tête des priorités relatives à l'adaptation et à la lutte climatiques à partir de 2024" a fait savoir la ministre".  Cet accord vient couronner les efforts de l'équipe de travail égyptienne pendant les 18 derniers mois" a-t-elle ajouté.  

Bekele-Thomas a exprimé que l'établissement de ce centre en Égypte représente l'aboutissement d'une longue coopération et un moment crucial pour l'Afrique, espérant que le Caire jouera un rôle de premier plan dans la promotion du centre et la mobilisation de ressources pour lutter contre les impacts du changement climatique sur le continent.

D'après le GIEC, environ 1,3 milliard d'Africains nécessiteront une aide à l'adaptation au changement climatique d'ici 2030, un chiffre qui pourrait atteindre 3,2 milliards d'ici 2050.

Le rapport 2022 du PNUE sur les lacunes d'adaptation évalue les besoins de financement pour l'adaptation de l'Afrique à environ 50 milliards de dollars annuellement sur la période 2021-2030.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique