Samedi, 13 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

Rentrée scolaire : Alléger le fardeau qui pèse sur les familles

Dalia Gabr , Jeudi, 14 septembre 2023

L’exposition annuelle Ahlan Madarès 2023 (bienvenue l’école) a commencé dans tous les gouvernorats d’Egypte. Objectif : Assurer la fourniture d’un matériel scolaire de bonne qualité et à prix réduits.

Rentrée scolaire : Alléger le fardeau qui pèse sur les familles

A deux semaines de la rentrée scolaire, le ministre de l’Approvisionnement et du Commerce intérieur, Dr Ali Al-Mosselhi, a annoncé le début de l’initiative annuelle Ahlan Madarès (bienvenue l’école). Cette initiative est lancée chaque année afin de fournir aux citoyens un matériel scolaire de bonne qualité et à prix réduits. Al-Mosselhi a affirmé que chaque gouvernorat comprendrait entre 3 et 5 aires de vente de fournitures scolaires. En plus, des véhicules ambulants sillonnent les villages et les quartiers. 130 aires de vente et 42 tentes ont été dressées dans les gouvernorats. Le Grand Caire compte à lui seul 15 aires de vente qui seront au service des citoyens pendant le mois de septembre. Plus de 170 distributeurs y exposent différents produits, notamment des produits en cuir, cartables, vêtements et uniformes scolaires exposés avec des réductions allant de 25 % à 50 %.

Le président de l’Union générale des Chambres de commerce, Ahmad Al-Wakil, affirme que l’expo Ahlan Madarès se tient pour la 8e année consécutive selon les directives du président Abdel-Fattah Al-Sissi. « Nous avons réussi à assurer la disponibilité des fournitures scolaires à des prix très compétitifs dans toutes les régions d’Egypte. Un accord a été conclu avec les Chambres de commerce pour mettre en vente les manuels scolaires privés, dont les prix ont amplement augmenté cette année, avec des réductions allant jusqu’à 15 % ».
Le général Ahmad Hassanein, PDG de la Société holding pour l’industrie alimentaire, a, pour sa part, affirmé que son entreprise participe à l’exposition et présente divers produits alimentaires avec des réductions allant jusqu’à 25 %.

Pour sa part, le député Hazem Al-Guindi, membre du Sénat, appelle à augmenter le nombre de succursales dans les villages et les quartiers, afin d’élargir le cercle des bénéficiaires de cette initiative et d’alléger davantage le fardeau financier qui pèse sur les familles avant la rentrée scolaire.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique