Lundi, 24 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

Sameh Choukri en visite jeudi à Ankara

Samar Al-Gamal , Mercredi, 12 avril 2023

Dans le cadre de la normalisation progressive des relations diplomatiques entre l’Egypte et la Turquie, le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Choukri, se rend à Ankara jeudi 13 avril, à l'invitation de son homologue turc.

Sameh Choukri en visite jeudi à Ankara

Cette visite fait suite à celle du ministre turc, Mevlut Cavusoglu, en mars dernier au Caire. « Elle vise à poursuivre les discussions entamées au Caire et à discuter notamment de la normalisation des relations diplomatiques entre les deux pays », a déclaré le porte-parole parole du ministère, Ahmad Abou-Zeid. « C’est un pas important pour renforcer les relations entre les deux pays », a-t-il dit.

Depuis l'arrivée au pouvoir du président Abdel-Fattah Al-Sissi en 2014, les relations entre les deux pays étaient tendues, en partie en raison du soutien du président turc, Recep Tayyip Erdogan, aux Frères musulmans.

Cependant, ces derniers mois, les deux gouvernements ont exprimé leur volonté de normaliser leurs relations et ont multiplié les contacts diplomatiques.

Les deux chefs de diplomatie préparent une rencontre inédite entre les présidents Sissi et Erdogan. « Cette possibilité est en discussion et dépendra du calendrier électoral en Turquie », a précisé Abou-Zeid. Et d’ajouter : « Il y a une volonté politique réelle des deux côtés de ramener les relations à leur état normal et cela nécessite de discuter de tous les aspects des relations : politiques, économiques et sécuritaires ».

Les relations diplomatiques entre Le Caire et Ankara n’ont pas été rompues, mais ont été réduites à une représentation minime.

Selon le diplomate égyptien, la visite a pour but d'établir « une feuille de route claire pour nommer les ambassadeurs et fixer un calendrier à cette question ».

Les questions régionales seront aussi l’objet de discussion, en particulier la Palestine, la Syrie et la Libye. « Nous espérons arriver à une coordination qui prend en compte les intérêts de chaque partie », explique Abou-Zeid.

Après un tête-à-tête entre les deux ministres, une séance de négociations élargie avec les délégations des deux pays aura lieu. Une conférence de presse commune est également prévue après la rencontre.

 

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique