Samedi, 18 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

L’Egypte reconnue comme acteur régional de premier plan

Vendredi, 17 février 2023

Le choix de l’Egypte comme invitée d’honneur du Sommet mondial des gouvernements est un signe de reconnaissance de son rôle régional et international.

Ahmed Sayed Ahmed

Dr Ahmed Sayed Ahmed

 La participation du président Abdel-Fattah Al-Sissi et le choix de l’Egypte comme invitée d’honneur au Sommet mondial des gouvernements, qui s’est tenu à Dubaï du 13 au 15 février, reflète la place de l’Egypte aux niveaux régional et mondial. Le Sommet mondial des gouvernements s’est tenu à Dubaï cette année sous le slogan « Explorer les gouvernements du futur » avec la participation de plus de 20 chefs d’Etat et 250 ministres, ainsi que 10 000 hommes d’affaires, responsables gouvernementaux et experts internationaux éminents, qui y ont participé. En plus de 80 organisations mondiales et régionales, telles que la Ligue arabe, le Forum de Davos, le Fonds Monétaire International (FMI), la Banque Mondiale (BM), les Nations-Unies et d’autres. Ainsi, le Sommet des gouvernements est devenu le rassemblement mondial le plus important pour les organisations internationales, en plus des grandes entreprises internationales.

Cette année, plus de 220 sessions ont été tenues avec la participation de quelque 300 personnalités. Les thèmes étaient axés sur l’avenir des communautés et des soins de santé, la gouvernance de la résilience économique et de la communication, l’éducation et l’emploi en tant que priorités gouvernementales. D’autres thèmes ont été abordés, dont l’accélération du développement et de la gouvernance, l’exploration de nouveaux horizons et la conception et le maintien des villes mondiales. Plusieurs forums mondiaux ont aussi discuté les tendances mondiales les plus importantes dans un certain nombre de secteurs vitaux. Ces forums sont organisés en partenariat avec un certain nombre d’organisations internationales, d’institutions technologiques mondiales, d’entreprises de premier plan, ainsi que d’institutions communautaires soucieuses de créer de nouvelles solutions aux défis auxquels sont confrontées les sociétés humaines. Ainsi, le sommet a été l’occasion pour les décideurs du monde entier d’échanger une perspective d’avenir sur le travail gouvernemental, notamment au lendemain des crises liées à la pandémie de coronavirus et à la guerre russo-ukrainienne, comme la baisse des taux de croissance mondiaux et l’impact sur les chaînes d’approvisionnement.

Des opportunités à saisir

Le sommet a offert à l’Egypte cette année de nombreuses opportunités importantes, en particulier dans le domaine de la lutte contre le changement climatique et de l’expansion de l’énergie propre. Ainsi que dans le domaine de la localisation des technologies modernes et dans le domaine de la santé, de l’environnement, de l’éducation, des télécommunications, des transports, de l’électricité, de l’industrie, du tourisme et d’autres, ce qui aurait une incidence positive sur l’économie égyptienne. En plus de la grande appréciation internationale de l’Egypte et de son rôle de premier ordre dans la promotion de la transparence et de la bonne gouvernance. Le choix de l’Egypte est aussi une incarnation du modèle de premier plan dans la promotion des concepts de transparence et de bonne gouvernance poursuivis par le gouvernement égyptien. Des concepts incarnés par la mise en place de mégaprojets nationaux en matière de numérisation et la création de nouvelles villes de 4e génération qui, selon les institutions internationales, comme le FMI et la BM, représentent un pas en avant vers la croissance économique prônée par l’Egypte. Sans oublier aussi les investissements égyptiens colossaux dans le domaine de l’éducation et du développement humain. D’ailleurs, d’énormes investissements dans le domaine de la santé et nombre d’initiatives ont été injectés pour éliminer les maladies chroniques.

Le choix de l’Egypte reflète par ailleurs le modèle égyptien en matière de prise en charge des jeunes et de projets d’entrepreneuriat fondés sur l’innovation et la fourniture de toutes les facilités aux petites et micro-entreprises. Il y a un objectif gouvernemental indélébile d’inclure et d’accroître le rôle des jeunes dans le développement. En plus de l’intérêt de l’Egypte pour l’autonomisation des femmes et l’appui manifesté à leurs problèmes dans divers domaines politiques, économiques et sociaux, ainsi que l’attention accordée aux personnes ayant des besoins spéciaux et leur intégration dans la société.

La participation du président Sissi au Sommet mondial des gouvernements 2023 est donc d’une grande importance pour renforcer le rôle pionnier de l’Egypte dans le domaine de la gouvernance et pour présenter aux pays y participant les opportunités d’investissement prometteuses en Egypte, dont l’axe du Canal de Suez, qui contribue à promouvoir le développement dans le pays, à attirer les investissements arabes et étrangers et à localiser les technologies modernes fondées sur le savoir et la révolution de l’information. De nombreux accords ont été conclus avec de grandes entreprises internationales, en particulier dans le domaine des technologies de la communication, en plus de l’échange d’expériences avec de nombreux gouvernements du monde.

*Expert en relations internationales au CEPS d’Al-Ahram

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique