Mardi, 20 février 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

La prière de vendredi reprend dans les mosquées

May Al-Maghrabi, Mercredi, 02 septembre 2020

Responsables et fidèles ont assisté, le 28 août, à la première prière de vendredi, après 5 mois de suspension dans le cadre des mesures préventives imposées pour limiter la propagation du coronavirus. Le ministre des Waqfs, Mohamad Mokhtar Gomaa, et le gouverneur du Caire, le général Khaled Abdel-Aal, ont assisté à la prière du vendredi 28 août, tenue à la mosquée Mohamad Ali, à la Citadelle, et transmise en direct par la télévision publique.

La prière de vendredi reprend dans les mosquées

Le ministre des Waqfs, Mohamad Mokhtar Gomaa, et le gouverneur du Caire, le général Khaled Abdel-Aal, ont assisté à la prière du vendredi 28 août, tenue à la mosquée Mohamad Ali, à la Citadelle, et transmise en direct par la télévision publique. « La coopération entre toutes les institutions de l’Etat a permis cette reprise », s’est félicité Mohamad Mokhtar Gomaa, tout en remerciant les responsables pour leurs efforts et les fidèles pour leur respect des mesures imposées. « Que Dieu préserve notre patrie et les mosquées ne soient fermées à nouveau », a-t-il souhaité.

Avec la régression des nombres des cas atteints de Covid-19, les prières de vendredi dans les grandes mosquées ont été autorisées à compter de ce 28 août sous des mesures préventives renforcées, dont la désinfection régulière des mosquées, le port obligatoire des masques, l’usage d’un tapis de prière personnel par chaque fidèle, le respect de la distanciation sociale et la fermeture totale des toilettes des mosquées. De même, le prêche, fait par un imam accrédité par le ministère des Waqfs, ne devra pas dépasser les dix minutes, et ce, pour limiter le temps du rassemblement des fidèles. Les mosquées seront ouvertes 10 minutes avant la prière et seront fermées immédiatement après. Des mesures qui ont été respectées, comme l’a affirmé le ministère des Waqfs, mettant en garde qu’en cas d’infractions, la mosquée sera fermée et il ne saura pas autorisé d’y tenir la prière. « La poursuite de cette réouverture dépendra du respect des mesures préventives », a affirmé Abdallah Hassan, porte-parole du ministère, ajoutant que des fonctionnaires du ministère ont organisé l’entrée et la sortie des fidèles pour éviter la précipitation et l’encombrement à l’intérieur des mosquées.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique