Samedi, 20 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

Sissi reçoit le chef du Conseil militaire de transition au Soudan

May Al-Maghrabi, Lundi, 27 mai 2019

Le président Sissi a placé l

Le président Abdel-Fattah Al-Sissi a reçu, samedi 25 mai, le général Abdel-Fattah Burhan, chef du Conseil militaire de transition au Soudan, arrivé pour une visite impromptue de quelques heures au Caire. C’est son premier déplacement à l’étranger depuis sa nomination à la tête de cette instance, le 11 avril dernier.

La rencontre a eu lieu au palais présidentiel d’Ittihadiya, en présence du ministre des Affaires étrangères, Sameh Choukri, et du chef des rensei­gnements généraux, le général Abbas Kamel. Selon le porte-parole de la présidence, Bassam Radi, les entretiens entre les deux leaders ont porté sur les derniers développements au Soudan, notam­ment sur les tentatives de médiation entre le Conseil militaire et l’Alliance pour la liberté et le changement. Et ce, sur fond de grève générale mardi et mercredi, menée par l’alliance en raison de l’impasse dans laquelle se trouvent depuis plu­sieurs semaines les négociations avec l’armée sur le transfert du pouvoir aux civils.

« Le président Sissi a assuré le général Burhan du soutien de l’Egypte aux efforts déployés pour garantir la stabilité de l’Etat soudanais et réaliser les aspira­tions et les choix de son peuple. Il a de même exprimé la disposition de l’Egypte à apporter toutes sortes de soutien aux Soudanais, en vue de surmonter la situa­tion actuelle conformément aux aspirations du peuple soudanais et loin de toute ingérence étrangère », a rapporté Radi. Il a ajouté que lors de la rencontre, le président Sissi a exprimé sa confiance dans la capacité du peuple soudanais et des institutions de l’Etat à rétablir la stabilité et la sécurité. « De son côté, le général Burhan a apprécié l’intérêt qu’ac­corde l’Egypte au soutien du peuple soudanais ainsi qu’à la conservation de la stabilité du Soudan dans ce moment critique que traverse le pays », a indiqué Radi. A la fin de la séance, les deux parties ont convenu d’intensifier leurs consultations en vue d’aboutir à la stabilité du Soudan et de soutenir les choix de son peuple.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique