Mercredi, 06 décembre 2023
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

Coopération égypto-russe

May Al-Maghrabi, Mardi, 09 avril 2019

Le président Abdel-Fattah Al-Sissi a reçu, samedi au Caire, le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov. Au centre des discussions : la situation dans la région, la lutte contre le terrorisme et le développement de l'Afrique.

En visite de deux jours en Egypte, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, s’est entretenu, samedi 6 avril, avec le président Abdel-Fattah Al-Sissi ainsi qu’avec son homologue égyptien, Sameh Choukri, sur nombre de dossiers bilatéraux et régionaux d’intérêt commun. « La Russie soutient les efforts de l’Egypte en matière de lutte contre le terrorisme », a déclaré Lavrov lors de sa rencontre avec le président Sissi. La rencontre a porté sur la situation en Libye, la question palestinienne et le développement de l’Afrique. Au niveau des relations bilatérales, le président Sissi a souligné la détermination de l’Egypte à consolider le partenariat avec la Russie dans les domaines de l’économie, du commerce et de l’industrie, ce qui s’est traduit par la réalisation de plusieurs projets, notamment celui de la centrale nucléaire de Dabaa, la zone industrielle russe dans l’axe du Canal de Suez et la coopération pour moderniser le réseau ferroviaire.

Le président Sissi a également évoqué « la reprise du trafic aérien entre les villes russes, Charm Al-Cheikh et Hurghada ». « Moscou et Le Caire ont fait des progrès en vue d’une reprise complète du trafic aérien entre la Russie et l’Egypte », a commenté Lavrov. Pour rappel, les vols entre la Russie et l’Egypte avaient été suspendus en octobre 2015, suite au crash de l’avion russe au-dessus du Sinaï, qui avait fait 224 morts. En janvier 2018, le président russe, Vladimir Poutine, avait signé un décret autorisant la reprise des vols réguliers entre Le Caire et Moscou. Le premier vol Moscou-Le Caire a eu lieu le 11 avril 2018.

Par ailleurs, les entretiens ont porté sur les possibilités de coopération entre les deux pays à la lumière de la présidence égyptienne actuelle de l’Union africaine et de l’organisation par la Russie du Sommet afro-russe en octobre prochain, précédé du Forum des entreprises afro-russes. Le président Sissi a rappelé les priorités de la présidence égyptienne à l’égard de l’Afrique, notamment en ce qui concerne le développement des infrastructures sur le continent et la réalisation de l’intégration régionale et de la complémentarité économique. Lavrov a par ailleurs annoncé qu’une attention particulière sera accordée à la tenue de l’année de la coopération humanitaire entre la Russie et l’Egypte en 2020.

Les dossiers régionaux

Le dossier libyen a été au centre des discussions entre le président Sissi et Lavrov. « La Russie soutient un dialogue national inclusif en Libye », a dit Lavrov. De son côté, le président Sissi a souligné la nécessité « d’une action urgente et des efforts concertés de la communauté internationale pour mettre un terme à la détérioration de la situation en Libye, sachant que le facteur temps revêt une importance cruciale pour lutter contre la prolifération des organisations extrémistes ». Par ailleurs, le chef de l’Etat a exprimé la volonté de l’Egypte de poursuivre sa coordination avec la Russie pour parvenir à un règlement politique en Syrie en vue de contourner la menace d’éléments terroristes et d’empêcher leur transfert dans d’autres régions. Au sujet de la question palestinienne, il a affirmé la position constante du Caire en faveur de la solution de deux Etats. Au terme des négociations, Lavrov a affirmé que son pays « apprécie les efforts consentis par l’Egypte sur l’ensemble des questions régionales, souhaitant y trouver des solutions politiques ».

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique