Mercredi, 24 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

Bus électrique : Des avantages tous azimuts

Samar Zarée, Mardi, 23 octobre 2018

Le premier bus électrique est entré en service à Alexandrie à titre expérimental. Silencieux et non polluant, il peut être une alternative intéressante.

Bus électrique : Des avantages tous azimuts

Le premier bus électrique est entré en service mercredi 17 octobre à Alexandrie, premier gouvernorat d’Egypte à l’utiliser. Première expé­rience du genre également au Moyen-Orient, c’est le fruit d’un contrat signé début 2018 par l’Organisme des trans­ports d’Alexandrie avec le constructeur automobile chinois BYD, portant sur l’achat de 15 bus électriques dont le montant est de 63 millions de L.E.

Les 14 bus devraient être livrés au cours des trois prochains mois. Khaled Eliwa, chef de l’Organisme des trans­ports en commun à Alexandrie, fait savoir que le premier bus électrique reçu sera soumis à des tests techniques pendant 3 mois par l’Organisme géné­ral des transports en commun, la facul­té technique militaire ainsi que par le ministère de l’Environnement. « Cette période expérimentale vise à s’assurer que le fonctionnement du nouveau bus électrique sera conforme aux condi­tions climatiques de l’Egypte caracté­risées par l’humidité, la température élevée et la poussière », explique le responsable. Et d’ajouter : « Des études de faisabilité et techniques ont été effectuées en 2015. L’Organisme a ensuite reçu des offres de 17 entre­prises, dont 5 chinoises. La meilleure a été celle de BYD avec laquelle le contrat a été conclu ».

Transportant 90 passagers, le trajet du nouveau bus électrique, pendant la période expérimentale, sera à partir de la corniche d’Alexandrie, au quartier Ras Al-Tin jusqu’à celui de Maamoura. Le prix du ticket est de 10 L.E. et il fonctionnera chaque jour de 17h jusqu’à minuit. Sa vitesse maximale est de 80 km/h et la capacité de son moteur est de 300 kW, équivalant à 430 che­vaux. D’ailleurs, il est équipé de wi-fi, de GPS ainsi que de places pour les chaises roulantes des handicapés. La période de garantie du bus est de 10 ans. Les travaux d’entretien et de recharge des batteries des bus seront effectués dans des garages équipés dépendant de l’Organisme général du transport à Alexandrie. A savoir que la batterie de ce bus électrique lui permet, après une période de charge allant de 3 à 4 heures, de rouler 250 km sans utili­ser le climatiseur, et 210 km en fonc­tionnant le climatiseur.

Eliwa affirme que l’Organisme du transport accorde un grand intérêt à la généralisation de cette expérience des bus électriques, qui sont moins pol­luants et économiques par rapport à ceux de diesel et aussi plus confortable. « Le fonctionnement du bus électrique est avantageux pour l’environnement, puisque qu’il n’engendre aucune émis­sion polluante et ne produit pas de bruit. D’autant plus qu’ils sont très économiques par rapport au bus au diesel », indique Eliwa. Il précise que le prix de ce bus est presque équivalent au prix des bus à essence, 4 millions de L.E. Or, le coût de son fonctionnement est inférieur au bus au diesel : un bus fonctionnant au diesel coûte à l’Etat 7,70 L.E. pour chaque kilomètre par­couru contre 1,5 L.E. pour le bus élec­trique. « Le fait que le bus électrique nécessite moins de travaux d’entretien réduit aussi considérablement les frais de son fonctionnement. Concernant le bus au diesel, l’entretien des moteurs, à cause des dégâts qu’engendre la com­bustion interne du carburant, repré­sente 30 % du coût de son fonctionne­ment, lequel sera économisé grâce au bus électrique », explique-t-il.

Des avantages aux niveaux écono­mique et environnemental qui encoura­gent l’Organisme du transport en com­mun d’Alexandrie à étudier la générali­sation de cette expérience. « Des études sont en cours sur la possibilité de la transformation des bus diesel de l’Or­ganisme du transport en bus élec­triques. On étudie minutieusement les côtés techniques et économiques pour déterminer la faisabilité de ce projet », révèle Eliwa. Une expérience promet­teuse dont la réussite est une affaire à suivre.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique