Mercredi, 21 février 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

A Sainte-Catherine, des messages de paix et de tolérance

May Al-Maghrabi, Mardi, 23 octobre 2018

Le Forum international de la paix mondiale s'est tenu les 18 et 19 octobre à Sainte-Catherine, au Sinaï. Destiné à contrer l'extrémisme et promouvoir le tourisme, il rassure sur la sécurité en Egypte.

A Sainte-Catherine, des messages de paix et de tolérance
Musulmans et chrétiens ont prié ensemble à Sainte-Catherine.

« Ici, nous prions ensemble ». C’est sous ce slogan que le Forum inter­national de la paix et la coexistence entre les religions s’est tenu au monastère de Sainte-Catherine au Sud-Sinaï, les 18 et 19 octobre. Organisé par le gouvernorat du Sud-Sinaï, en coopération avec l’Unesco, le forum est tenu sous les auspices du président Abdel-Fattah Al-Sissi. Il s’agit d’un rassemble­ment religieux, culturel, touristique et politique tenu en faveur de la paix au monde. Les ministères des Waqfs, de la Culture, du Tourisme, des Antiquités, de l’Investissement et de la Coopération internationale, de l’Emigration et des Affaires des Egyptiens à l’étranger ainsi que celui de la Jeunesse et du Sport y ont pris part.

D’ailleurs, 15 ambassadeurs des pays arabes et étrangers, ainsi que des délégations de plusieurs pays sont venus à cet événement prôner la paix, la tolérance et la coexistence entre les adeptes de diverses religions partout au monde. De même, députés, artistes, journalistes, hommes d’affaires, représentants d’Al-Azhar et de l’Eglise orthodoxe ainsi que des personnalités publiques ont tenu à y participer. Le forum, de deux jours, comprenait de nombreux événements culturels, touristiques et reli­gieux dont des expositions photographiques, de peintures et d’objets artisanaux bédouins ainsi qu’une tournée touristique à Sainte-Catherine pour les délégations étrangères.

Privilégier le vivre ensemble

A Sainte-Catherine, des messages de paix et de tolérance

S’exprimant lors du forum, le général Khaled Fouda, gouverneur du Sud-Sinaï, a rassuré l’opi­nion internationale sur la paix et la sécurité reve­nues dans le pays. « Ici nous prions tous ensemble, musulmans, chrétiens et juifs en paix. Un message qu’on envoie au monde entier de cette terre sainte, où les trois religions divines se croisent, que l’Egypte est un pays sûr et pacifique », a déclaré Fouda. Pour sa part, le ministre des Antiquités, Khaled El-Enany, a indiqué que « le Sinaï a été toujours une source d’inspiration qui rayonnait à travers les civilisations, tant au niveau régional que mondial ». Le monastère orthodoxe grec de Sainte-Catherine, l’un des plus anciens monastères chrétiens au monde, se trouve sur la montagne d’Al-Tour en Sinaï, l’endroit où Dieu s’est adressé à son prophète Moïse. Vendredi, musulmans et chrétiens ont prié ensemble à la ville de Sainte-Catherine. Dans une scène symbo­lique et significative, c’est en même temps que l’appel à la prière de vendredi a été lancé à partir de la mosquée de la vallée sacrée alors que les cloches du monastère de Sainte-Catherine ont été en train de sonner, appelant aussi les chrétiens à la prière.

« Le forum adresse un message de paix et de sécurité au monde entier depuis l’Egypte, notamment depuis le Sinaï, symbole de coexistence et de paix. Il vient mettre en évidence la détermination de l’Egypte de vaincre le terrorisme sur tous les volets et par tous les moyens », a dit le ministre des Waqfs, Mohamad Mokhtar Gomaa, qui a conduit le sermon de vendredi. D’ailleurs, le ministre des Waqfs a déclaré l’émis­sion de la « charte de Sainte-Catherine de la paix » qui est une sorte de guide éthique et spirituel étalant les vrais enjeux et principes des religions. « L’enjeu commun de toutes les religions, c’est d’assurer une paix juste et globale à toute l’humanité pour pouvoir vivre en sécurité. Cette paix ne pourra pas être atteinte que par le respect de l’être humain à la différence de sa religion, sa couleur ou sa nationalité. Des principes sublimes que contournent les extrémistes partout où ils se trouvent au monde en se permettant de juger autrui », a ajouté Gomaa. La charte appelle en outre à une action commune contre le terrorisme, devenu une menace pour le monde entier. « L’Egypte com­bat le terrorisme sur tous les volets avec détermina­tion pour l’éradiquer et assurer la paix au monde entier », a affirmé le ministre des Waqfs, saluant les efforts de l’armée et de la police.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique