Samedi, 20 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Monde Arabe >

Risques humanitaires à Tikrit

Mardi, 24 mars 2015

Risques humanitaires à Tikrit
(Photo:AP)

Malgré les déclarations officielles de l’imminence de la reprise de Tikrit, les forces iraqiennes s’avancent prudemment dans cette ville truffée de bombes par les djihadistes du groupe Etat Islamique (EI), et réclament un soutien aérien de la coalition internationale pour hâter la prise de cette ville stratégique du nord de l’Iraq. Mais avant même la reconquête de Tikrit, les conséquences sur les civils ont commencé à se faire sentir. Lors de cette opération, les forces gouvernementales iraqiennes et des milices alliées ont pillé des maisons de civils sunnites, ce qui a obligé une centaine de citoyens à fuir leurs maisons. « Les forces iraqiennes ont pillé les biens de civils sunnites qui avaient fui les combats, incendié leurs habitations et commerces, et détruit entièrement au moins deux villages ». L’Iraq ne gagnera pas le combat contre l’EI (…) si ses propres forces se livrent à des attaques contre les civils en violation des lois de la guerre », explique Joe Stork, directeur adjoint de Human Rights Watch au Moyen-Orient. « Les Iraqiens se trouvent pris en étau entre les horreurs commises par l’EI et le comportement répréhensible des milices », dénonce-t-il encore l

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique