Lundi, 22 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Pentathlon : Un grand rendez-vous au stade du Caire

Doaa Badr, Mardi, 17 mars 2015

L’Egypte accueille du 19 au 23 mars la 2e Coupe du monde de pentathlon moderne, au stade du Caire. Une compétition comptant pour le classement mondial qualificatif pour les Jeux olympiques de Rio de Janeiro 2016. La sélection nationale sera représentée par 12 hommes et 12 dames.

Pentathlon
Yasser Hefny et ses coéquipiers entendent bénéficier de la rencontre à domicile. (Photo : Page Facebook de l'athlète)

Plus de 250 personnes, représentant 30 pays, seront présentes au Caire pour disputer la 2e Coupe du monde de pentathlon moderne qui a lieu du 19 au 23 mars au stade du Caire. Le nombre de participants à cette édition a augmenté, en comparaison avec la dernière édition de cette Coupe du monde qui a réuni près de 150 personnes, entre athlètes et entraîneurs.

Suite au grand succès de la dernière édition de 2014, considérée comme un test après une longue absence, la Fédération internationale a approuvé l’organisation de cette étape en Egypte. « Au niveau de l’organisation, l’Egypte est parmi les 5 meilleures nations du monde, grâce à ses capacités et ses terrains idéaux pour le pentathlon moderne », déclare Chérif Al-Aryane, président de la Fédération égyptienne. Organiser une étape de la Coupe du monde en Egypte est d’une grande importance à plus d’un titre. En tant que pays organisateur, l’Egypte a le droit de participer à la compétition avec 12 hommes et 12 dames, ce qui est un avantage pour elle, point de vue nombre, car elle ne pourra disputer les autres étapes qu’avec 4 hommes et 4 dames. « Cela augmente nos chances de réaliser de bonnes performances. Cela va permettre aussi à un grand nombre de pentathloniens égyptiens de disputer une compétition internationale de très haut niveau afin d’acquérir de l’expérience. Cette Coupe du monde sera une bonne occasion pour les Egyptiens de récolter un bon nombre de points pour la qualification olympique », affirme Chérif Al-Aryane.

Il faut savoir que 2015 est la saison de la qualification olympique. En pentathlon moderne, la qualification aux Jeux Olympiques (JO) de Rio de Janeiro 2016 se fera à travers plusieurs compétitions. D’abord : le classement mondial qui se fait à travers les points récoltés des différentes étapes de la Coupe du monde et quelques compétitions internationales. Les 6 premiers au classement mondial se qualifieront directement aux JO. Puis les Championnats continentaux, dont le Championnat d’Afrique qui offre une seule place aux hommes et une place aux dames. Ensuite les 3 premiers des Championnats du monde 2015, eux aussi, décrocheront des tickets olympiques. « Notre objectif est de réaliser le plus tôt possible une qualification olympique pour pouvoir mieux nous concentrer sur la préparation olympique », dit Al-Aryane. Ce qui confère à cette Coupe du monde qui sera organisée au Caire une importance cruciale. Les athlètes pourront tirer profit de jouer à domicile afin de récolter le plus grand nombre de points. Mais la concurrence sera féroce puisque les meilleurs athlètes du monde seront présents afin de récolter, eux aussi, des points pour la qualification olympique. « Le niveau de la compétition sera plus élevé lors de cette édition par rapport à l’année dernière, car tous les pays qui sont forts seront présents au Caire. L’année dernière, l’Angleterre et la Hongrie, deux des meilleures nations au monde, ont fait défaut, mais cette fois-ci, elles seront représentées par leurs meilleurs athlètes », souligne Al-Aryane. Les seuls pays qui seront absents de la Coupe du monde sont les pays de l’Asie de l’Est, tels que le Japon, la Corée du Sud et la Chine.

Parmi les stars de cette compétition on peut citer le Russe Alexander Lesun, numéro 1 mondial, qui sera présent chez les hommes, tandis que chez les dames, la championne olympique 2012, la Lithuanienne Laura Asadauskaite, et la championne olympique 2008, l’Allemande Lena Schoneborn, auront leur mot à dire aussi. En résumé, le stade du Caire aura rendez-vous avec la plupart des athlètes dans le top 20 au classement mondial.

Les Egyptiens fin prêts

Cependant, Le Caire ne craint pas cette présence des meilleurs du monde. Les Egyptiens seront à la hauteur de cette compétition, notamment les hommes. L’équipe égyptienne sera conduite par le vice-champion du monde, Amr Al-Guézeiri, qui a bien débuté la saison en terminant 4e de la 1re Coupe du monde qui s’est déroulée le mois dernier, à Sarasota aux Etats-Unis. Il ne sera pas la seule vedette égyptienne puisque l’équipe compte aussi Yasser Hefny, dont le niveau s’est nettement amélioré cette saison. Ces deux athlètes jouissent d’un statut professionnel particulier. Ils sont en stage de préparation au centre olympique américain Colorado Spring avec la sélection américaine, depuis le mois d’octobre dernier. C’est grâce à ce stage que Amr Al-Guézeiri a pu remporter en 2014 la médaille d’argent aux Mondiaux 2014, en réalisant une première dans l’histoire du pentathlon égyptien. Après avoir constaté l’amélioration de son niveau de jeu, la fédération égyptienne a décidé d’assumer les frais de ce stage pour lui et pour Hefny aussi. Omar Al-Guézeiri, frère de Amr, travaille aussi à Colorado Spring. Ce stage a permis l’amélioration du niveau de ces athlètes, car ils s’entraînent avec les meilleurs du monde, non seulement en pentathlon mais aussi en natation, en escrime et en course à pied qui font partie du pentathlon, qui en compte 5 épreuves. De plus, les athlètes des meilleures nations du monde en pentathlon, telles que la Russie, la France et l’Ukraine, effectuent des stages, eux aussi, au centre Colorado Spring. Vu que ce centre se situe en grande altitude, l’état physique des athlètes s’améliore aussi.

Les autres membres de la sélection nationale ont, eux aussi, profité d’une bonne préparation en Egypte sous la houlette de Raouf Hossam, directeur technique de la sélection. Après la 1re Coupe du monde, tous les athlètes, à l’exception des frères Al-Guézeiri, ont disputé les championnats d’Egypte qui étaient une compétition d’un bon niveau. Puis, ils ont effectué un dernier stage de préparation au Caire avec les sélections nationales du Mexique et du Guatemala.

Les Egyptiens sont déterminés à tirer profit de l’organisation de cette compétition afin de récolter le maximum de points pour la qualification olympique.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique