Samedi, 13 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Avec la Viola, Salah fait des prouesses

Mohamad Mosselhi, Mardi, 03 mars 2015

Buteur contre Tottenham en Ligue Europa jeudi et face à l’Inter Milan dimanche dernier, l’international égyptien de Fiorentina, Mohamad Salah, aligne les exploits dans sa nouvelle équipe.

Mohamad Salah

Quatre buts et une passe décisive dans 6 rencontres ont été le bilan de Mohamad Salah, avec sa nouvelle équipe, Fiorentina, jusqu’à présent. Un bilan exceptionnel pour l’international égyptien qui brille avec la Viola. Prêté à Fiorentina au dernier jour du mercato d’hiver, en février dernier, après avoir passé une année déce­vante avec le géant anglais Chelsea, Salah a fait parler de lui dès son arrivée au sein de sa nouvelle équipe. Lors de sa première apparition avec la Viola, Salah a séduit lors de ses 25 minutes jouées avec sa nouvelle équipe contre Atalanta en Série A. Cette performance séduisante de Salah a incité Vincenzo Montella, directeur technique de Fiorentina, à le titulariser lors de la rencontre sui­vante contre Sassuolo.

Le milieu international de 22 ans n’a pas déçu son entraîneur en marquant un but avant d’en offrir un autre, menant son équipe vers une victoire de 3 à 1. « Salah est un excellent joueur. C’est un joueur polyvalent capable de jouer comme milieu offensif, ailier et buteur. C’est un joueur complet qui a réussi à s’adapter rapidement au football italien qui est complètement différent de celui de l’Angleterre. Je suis ravi d’avoir un tel joueur dans mon effectif », a déclaré Vincenzo Montella, après le premier but de Salah. Ce dernier a marqué son second but avec sa nouvelle équipe, lorsqu’il a marqué l’unique but de Fiorentina lors de son nul de 1-1 contre Torino en Série A. L’excellent niveau de l’international égyptien n’était pas seulement limité au championnat italien. Il a aussi contri­bué aux compétitions continentales et aidé son équipe à surmonter l’obs­tacle de la formation anglaise de Tottenham après sa victoire 2-0, en marquant le second but de son équipe qui a pu se qualifier pour les 8es de finale de la compétition conti­nentale. Elle rencontrera l’AS Rome à ce tour. C’était lors de la rencontre contre le géant italien Inter Milan, dimanche.

Mohamad Salah

Le milieu égyptien a entamé la rencontre sur le banc de touche, mais après, il a remplacé le milieu sénéga­lais Khouma Babacar qui a quitté le terrain trois minutes avant la pause à cause de problèmes musculaires. Dix minutes après la pause, Salah a mar­qué le but de la victoire pour son équipe, menant son équipe pour sa première victoire contre l’Inter Milan à la Giuseppe Meazza depuis mai 2000. Cette performance excep­tionnelle du Pharaon a rassuré les supporters de la Viola qui étaient inquiets quant au sort de leur équipe, après le départ de la star colom­bienne de l’équipe, Juan Cuadrado, qui a pris la place de Salah à Chelsea lors du dernier mercato. « Salah est destructeur », a déclaré Montella suite à la victoire contre Tottenham. « Il possède une condition physique et une rapidité exceptionnelles. Il peut sprinter 40 ou 50 mètres sans se fatiguer », ajoute-t-il. Andrea Della Valle, copropriétaire de Fiorentina, a exprimé lui aussi sa joie concernant le niveau de la nouvelle recrue de l’équipe. « Salah a confirmé, avec son niveau exceptionnel, être un grand joueur qui profitera beaucoup à notre équipe », indique le copro­priétaire du club.

Relance de sa carrière

En effet, quitter un grand club comme le géant anglais Chelsea pour une équipe de classement moyen en championnat italien, est considéré comme une régression, mais l’international égyptien pense que c’est une relance de sa carrière. Transféré à Chelsea en janvier 2014, après avoir passé deux saisons exceptionnelles avec la formation suisse, FC Basel, Salah a beaucoup souffert à Stamford Bridge lors de cette saison, car il était rarement présent dans la liste des 18 joueurs de sorte ; il a disputé trois rencontres seulement en tant que remplaçant.

Apparemment, l’ancien milieu de Moqaouloun n’était pas estimé à sa juste valeur par le célèbre entraîneur portugais, José Mourinho, qui a clas­sé Salah comme son 5e choix après Eden Hazard, Willian, Oscar et Cesc Fabgregas. Pire, ses chances de jouer avec l’équipe sont devenues quasi nulles, suite à l’arrivée de l’ailier colombien, Juan Cuadrado, de Fiorentina. « J’ai parlé avec Mourinho pour lui exprimer mon intention de quitter Chelsea. Et il a accepté », a déclaré Salah lors d’une conférence de presse en Italie. « Mon objectif était de jouer d’une façon régulière », a-t-il ajouté. « Actuellement, je n’ai pas l’inten­tion de retourner à Chelsea », a-t-il confirmé. « Mon but était de donner à Salah l’occasion de jouer.

Il joue maintenant avec Fiorentina », explique Jose Mourinho, directeur technique de Chelsea. En effet, la situation de Salah, comme rempla­çant permanent à Chelsea, a eu des conséquences sur son niveau avec les Pharaons. Salah, qui était le fer de lance de la sélection nationale dès sa première convocation en 2011, n’a pas pu prouver, lors de l’année dernière, son niveau habituel avec les Pharaons qui ont raté, pour la troisième fois consécutive, la Coupe d’Afrique des nations. Il est clair que Salah a pris la meilleure décision, surtout avec sa performance actuelle qui indique qu’il est en passe de retrouver sa forme idéale avec Fiorentina. Cette performance pour­rait l’encourager à transformer son prêt de six mois en un contrat perma­nent.

Reprise du championnat national le 22 mars

Reprise du championnat national le 22 mars

Le Conseil des ministres a décidé, mercredi dernier, de reprendre le cham­pionnat égyptien de football à la fin des 40 jours de deuil des vic­times du drame ayant eu lieu au stade de la Défense aérienne. Celui-ci a fait 20 morts au Caire, suite à des affrontements entre les supporters de Zamalek et les forces de l’ordre avant la rencontre opposant Zamalek à Enppi, le 8 février dernier. A la suite du drame, le Conseil des ministres avait décidé de geler le championnat pendant une durée indéterminée. Un comité, comprenant des représentants des ministères de l’Intérieur, du Sport et de la Fédération Egyptienne de Football (FEF), a été créé pour discuter du calendrier de la compétition locale. Selon la FEF, le championnat reprendra le 22 mars et s’achèvera le 3 août prochain.

Hector Cuper nouveau sélectionneur des Pharaons

Hector Cuper nouveau sélectionneur des Pharaons

L’Argentin Hector Cuper a été nommé nouveau directeur technique de la sélection nationale. C’est ce qu’a annoncé, lundi, la Fédération égyptienne de football. Cuper, 59 ans, succédera à Chawqi Gharib, limogé après avoir échoué à qualifier les Pharaons pour la dernière Coupe d’Afrique des nations.

Ancien entraîneur de la formation espagnole du Real Majorque, Cuper a mené cette modeste équipe vers la finale de la Coupe de l’UEFA des vainqueurs de Coupes en 1998 où il l’a perdu contre Lazio avant de remporter la Supercoupe d’Espagne.

Il a réalisé avec Majorque son meilleur résultat de l’histoire de ce club à la Liga en terminant à la troisième place du classement.

En 1999, il a pris Valence en charge avec laquelle il a réalisé un grand succès en menant l’équipe vers la finale de la Ligue des champions durant deux saisons successives, mais malheureusement il a perdu les deux finales : la première contre le Real Madrid et la seconde face à Bayern Munich.

En 2001, il a entraîné le géant italien Inter Milan, mais il n’a pas réussi à rempor­ter la Série A, se contentant d’une deu­xième place en 2003.

Il a dirigé aussi plusieurs clubs comme le Real Betis et Parme avant d’être nommé comme sélectionneur de la Géorgie en 2008 où il a passé une seule année.

En novembre 2013, le directeur tech­nique argentin a été nommé comme nouvel entraîneur du club émirati Al-Wasl, mais il a été rapidement limogé en mars 2014 pour résultats insuffisants.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique