Mardi, 28 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Livres >

L’écrivaine Radwa Ashour n’est plus

Mardi, 02 décembre 2014

Radwa Achour
Radwa Achour

Ecrivaine et professeure militante, Radwa Ashour est née au Caire en 1946. Elle est la mère du poète palestinien Tamim Barghouti, et épouse de poète palestinien Mourid Barghouti. Radwa Ashour a étudié la littérature anglaise à l'université du Caire et a décroché un diplôme en littérature comparée de cette même université en 1972. Elle décrochera son doctorat de l’université du Massachusetts, aux Etats-Unis, en 1975. A son retour en Egypte, elle enseignera la littérature anglaise à l’université de Aïn-Chams, spécialisée dans la critique littéraire afro-américaine. Elle a également, travaillé en tant qu’enseignante associée dans plusieurs universités européennes. Elle est également connue pour son engagement politique aux côtés des Palestiniens entre autres, mais aussi en tant que membre du mouvement du 9 Mars qui revendiquait l’indépendance des universités égyptiennes.

Elle laisse en héritage une bibliographie très riche et variée. Elle a publié plusieurs romans, dont une trilogie historique, Grenade, puis Maryama wa Rahil (Maryama sur le départ, deux parties).

Des oeuvres qui lui permettront de remporter plusieurs prix, en Egypte comme à l’étranger, notamment le prix Constantin Cavafy International de littérature en 2007 et le prix des Emirats arabes unis pour le roman et l’histoire en 2012.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique