Lundi, 04 mars 2024
Al-Ahram Hebdo > Monde Arabe >

Affrontements autour de l’aéroport de Tripoli

Lundi, 21 juillet 2014

Affrontements autour de l’aéroport de Tripoli

Plus de 47 personnes ont été tuées en une semaine de combats entre milices rivales pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli, théâtre dimanche des affrontements les plus violents, sur fond de lutte d’influence qui risque de plonger la Libye dans la guerre civile. L’aéroport de Tripoli est fermé depuis le lancement le 13 juillet d’une attaque menée par une alliance de milices islamistes et de milices de la ville de Misrata (200 km à l’est de Tripoli). Leur objectif : chasser des brigades de Zenten (170 km au sud-ouest de Tripoli) de l’aéroport, que ces dernières contrôlent depuis 2011, comme plusieurs autres sites militaires et civils dans le sud de la capitale.

Les combats se sont étendus à d’autres sites occupés par les Zentanis sur la route de l’aéroport où des explosions étaient entendues depuis le centre-ville. Ces affrontements s’inscrivent dans le cadre d’une lutte d’influence politique entre libéraux et islamistes, mais aussi régionale entre les villes rivales de Zenten et de Misrata. Les Misratis ont affiché ouvertement leur soutien à l’opération baptisée « L’aube de la Libye » contre les Zentanis, envoyant des forces à Tripoli pour appuyer la milice originaire de la ville engagée dès dimanche dans les combats aux côtés des islamistes.

Depuis le déclenchement des hostilités, des dizaines de roquettes ont été tirées sur l’aéroport, endommageant plusieurs installations ainsi que plus d’une dizaine d’avions libyens. Les combats de cette semaine ont suscité l’inquiétude de la communauté internationale et poussé l’Onu à évacuer sa mission en Libye.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique