Mercredi, 19 juin 2024
Dossier > Dossier >

Deux candidats, deux visions

Chaïmaa Abdel-Hamid, Mardi, 13 mai 2014

Les deux candidats à la présidentielle ont exprimé, à travers leurs discours respectifs, leurs points de vue sur les questions clefs. Passage en revue.

Abdel-Fattah Al-Sissi

Abdel-Fattah Al-Sissi
Abdel-Fattah Al-Sissi.

Les Frères musulmans

« Il n’y aura plus de Frères musulmans. Et je tiens à dire que ce n’est pas moi qui aie mis fin à leur avenir politique, mais ce sont les Egyptiens qui leur ont dit non le 30 juin ».

La loi sur les manifestations

« Nous ne parviendrons pas à relever les défis de l’Egypte dans ce chaos. Et l’une des manières de mettre fin au chaos, c’est la loi anti-manifestation. (…) Nous n’allons pas accepter que des manifestations irresponsables fassent tomber l’Egypte. La loi sur les manifestations n’empêche pas l’exercice des droits. On n’empêche personne de faire une manifestation s’il a un permis ».

L’énergie

« On doit utiliser des ampoules à basse consommation. Si on parle de l’électricité ou du gaz non subventionnés, les citoyens ne seront pas en mesure de supporter une telle décision. Donc, je dois fournir un bon salaire au citoyen, d’au moins 2000 L.E., pour résister à la suppression des subventions (…) Un autre moyen serait de fournir de l’énergie à travers des centrales solaires ».

L’armée

« L’armée est une institution de confiance. Il n’y a pas de place pour le favoritisme au sein de l’armée. L’armée égyptienne est une société fermée et très délicate, et a des mécanismes de travail très confidentiels. Personne ne doit intervenir dans ses affaires ».

Les retraités

« Je trouve que la pension du retraité est insuffisante, j’apprécie sa patience et le fait qu’il supporte les conditions par lesquelles passe le pays. Je sais que la sécurité sociale fournit une pension plus élevée, mais pour surmonter ce dilemme, l’Etat doit améliorer sa capacité financière et économique. Les retraités doivent patienter jusqu’à ce que l’Etat sorte du cercle de la pauvreté ».

Prisonniers d’opinion

— « Je n’ai pas de réponse à cette question. C’est la décision de la justice et pas la mienne ».

Revendications ouvrières

— « Si vous ne patientez pas jusqu’à ce que les choses s’améliorent, on ne redressera pas le pays. On ne plaisante pas. Je ne peux rien donner sauf si le pays se redresse. Si je n’ai rien, que voulez-vous que je fasse? Voulez-vous ruiner l’Egypte ? ».

La démocratie

« On ne parviendra pas à une réelle démocratie en Egypte avant 20 ou 25 ans, si tout se passe bien ».

Le tourisme

« Le secteur du tourisme a été affecté en raison du discours religieux extrémiste. Je suis prêt à répondre à toutes les exigences des travailleurs dans ce secteur, je vais travailler pour que ce secteur accueille un grand nombre de travailleurs et contribue à résoudre la crise du chômage ».

Camp David

« On ne touchera pas à l’accord. Il est stable dans l’esprit des Egyptiens ».

Les pays du Golfe

« Les aides des pays du Golfe à l’Egypte ont dépassé les 20 milliards de dollars. Je remercie l’Arabie saoudite et son roi Abdullah bin Abdul Aziz, le sage de la nation arabe. Et les Emirats arabes unis avec à leur tête le cheikh Khalifa bin Zayed et les cheikhs des Emirats qui ont fourni un grand soutien à l’Egypte ».

Financement des projets

— « Mon programme est basé sur plusieurs axes. Le plus important serait d’encourager les Egyptiens expatriés à soutenir leur pays. On ouvrira aussi de nouveaux domaines pour les investissements égyptiens, arabes et étrangers. Et enfin, on comptera beaucoup sur les aides de nos amis et frères arabes »


Hamdine Sabahi

Hamdine Sabahi
Hamdine Sabahi.

Les Frères musulmans

« Il n’y aura plus la confrérie, ni son parti. La Constitution interdit les partis fondés sur la religion. De plus, cette organisation est accusée de s’être opposée à la volonté du peuple égyptien après le 30 juin en exerçant la violence et le terrorisme au cours des derniers mois ».

La loi sur les manifestations

« Dès mon premier jour au pouvoir, je modifierai la loi sur les manifestations. Une nouvelle loi sera promulguée et prendra en considération les réserves des forces politiques et des Organisations des droits de l’homme. (…) Je promets aux jeunes plus de liberté. Rien ne justifie que les figures du régime de Moubarak soient hors des prisons et que les jeunes manifestants soient arrêtés ».

L’énergie

« Nous allons augmenter l’énergie solaire de 10% et l’énergie éolienne de 6%. L’énergie solaire sera surtout concentrée en Haute-Egypte, qui en sera le grand bénéficiaire. L’énergie solaire est la solution, et nous savons tous que sa production est coûteuse et nécessite une technologie de pointe. Nous avons étudié la situation dans notre programme électoral. Ce plan fournira annuellement 2,5 Gigawatts de plus, alors que l’Egypte consomme annuellement 24 Gigawatts ».

L’armée

« Le statut convenable à l’armée est qu’elle soit sujette d’un consensus populaire et non pas faire partie d’une concurrence ou d’une course politique. Je soutiendrai l’armée et la police ».

Les retraités

« En conformité avec la Constitution, la pension de retraite ne doit pas être inférieure à 80% du salaire minimum. Nous avons un programme sérieux pour récupérer les fonds des pensions. On doit créer une institution indépendante pour les retraités, qui leur fournirait la pension mensuelle à partir de ces fonds, et nous allons aussi attribuer des sommes de plusieurs milliards à cet égard. Nous allons aussi séparer ce secteur du budget de l’Etat ».

Prisonniers d’opinion

« Tous les prisonniers d’opinion seront libérés. Les geôles ne sont qu’une place pour les criminels ».

Revendications ouvrières

« Les revendications des ouvriers sont légitimes, et la purification du secteur public de la corruption mettra fin aux problèmes des ouvriers. Les usines n’ont pas besoin de sommes énormes pour fonctionner ».

La démocratie

« Je cherche à mettre en place un Etat civil et démocratique soumis au peuple et non pas un Etat auquel le peuple est soumis ».

Le tourisme

— « Mon programme électoral comprend des solutions innovatrices pour résoudre la crise du secteur du tourisme et promouvoir le tourisme en Egypte ».

Camp David

« L’accord doit être revu et réformé de manière à donner à l’Egypte une domination complète sur le Sinaï et son développement »

Les pays du Golfe

« La sécurité des pays du Golfe est une ligne rouge. L’Egypte est le coeur de la Nation arabe, et nos frères dans le Golfe nous ont soutenus, mais ils défendaient aussi leur propre sécurité, notre relation doit être fondée sur un partenariat avec les pays du Golfe ».

Financement des projets

« Nous allons redémarrer toutes les usines qui ont arrêté de fonctionner et nous allons redistribuer les subventions. Les riches profitent des deux tiers des subventions. Je vais augmenter les subventions consacrées aux pauvres. On imposera aussi des impôts sur la fortune payable une seule fois. Nous allons aussi étudier l’application de la subvention en espèces ».

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique