Dimanche, 25 février 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Ahli : éviter le faux pas contre les Marocains

Mohamed Mosselhi, Mardi, 15 avril 2014

Ahli disputera le second tour des 8es de finale de la Coupe de la CAF dimanche prochain contre la formation marocaine de Difaa Al-Jadida, au Caire. Une rencontre importante pour les Rouges, qui cherchent à sauver leur saison africaine.

Ahli
Ahli compte beaucoup sur la bonne performance actuelle du milieu Abdallah Al-Saïd.

Après son élimination des 8es de finale de la Ligue des champions d’Afrique, Ahli tentera sa chance dans une autre compétition continentale, à savoir la Coupe de la CAF. Et ce, en rencontrant les Marocains de Difaa Al-Jadida, dimanche au Caire, à l’occasion du match aller du second tour des 8es de finale de la Coupe de la CAF. Ce tour regroupe les vainqueurs du premier tour des 8es de finale de la Coupe de la CAF avec les équipes éliminées des 8es de finale de la Ligue des champions. Avec deux victoires successives au championnat contre Misr Lil Maqassa 4-1 et Rajaa 3-0 respectivement, Ahli a réussi à améliorer son classement en occupant la deuxième place de son groupe. Après leur succès sur la scène locale, les Rouges veulent faire de même sur la scène africaine.

Une mission qui semble à la portée des Rouges, vu que l’adversaire n’inquiète pas. Le représentant marocain ne fait pas partie des grandes équipes marocaines comme le Raja de Casablanca ou le Widad. C’est vrai que ces puissances classiques sont détrônées cette saison par les équipes montantes actuelles, à l’instar de Moghreb Tétouan et Fath US Rabat, mais le rival d’Ahli reste loin de ces puissances en s’installant à la 6e place avec 33 points, soit 13 points derrière Moghreb Tétouan, le leader.

Cependant, ce qui est inquiétant chez les Rouges c’est leur performance mitigée. Un risque qui pourrait nuire à leur résultat. Ahli affiche sa pire performance depuis plus d’une décennie. Une élimination très tôt de la Ligue des champions d’Afrique et 4 défaites au championnat prouvent cette régression cette saison. « Oui, nous avons beaucoup de problèmes, les résultats ne sont pas bons et certains joueurs ne sont pas au top niveau. L’équipe est en phase transitoire entre l’ancienne génération, dont la grande majorité de ses figures sont parties, et une nouvelle qui prend la relève. On trébuche, c’est normal, mais je pense qu’on est sur la bonne voie », explique Mohamad Youssef, entraîneur de l’équipe.

Ce dernier est sous le feu des critiques vu la mauvaise performance de l’équipe dans les différentes compétitions, mais la nouvelle direction du club lui a redonné sa confiance en déclarant qu’il allait conserver son poste jusqu’à la fin de cette saison. A son tour, Youssef est prié de prouver qu’il est digne de ce poste. Avancer dans la Coupe de la CAF et se qualifier pour les quarts de finale de cette compétition seraient importants.

« On va déployer tous les efforts lors de cette rencontre, pour réaliser un bon résultat, afin de faciliter notre mission lors du match retour, qui aura lieu le 26 avril au Maroc », déclare le directeur technique de l’équipe. « Nos victoires dans le championnat national ont redonné confiance aux joueurs et ont amélioré leur moral avant la rencontre africaine. Ce sera un grand atout pour nous », ajoute-t-il.

Mauvais souvenirs

En effet, Ahli garde de mauvais souvenirs de ses deux participations à la Coupe de la CAF. La première était en 2003, quand la formation nigériane de Rangers a battu les Rouges 4-0 lors du match aller des quarts de finale, avant de concéder un nul vierge au Caire et de quitter la compétition.

La 2e participation était en 2009. C’était lors du second tour des 8es de finale. Malgré une large victoire de 3-0 à l’aller au Caire aux dépens de la formation angolaise de Santos, Ahli a perdu sur le même score lors du match retour à Luanda avant de quitter aussi la compétition après sa défaite aux tirs au but.

Mais la Coupe de la CAF n’est pas un mauvais souvenir pour Ahli seulement. Elle l’est aussi pour toutes les équipes égyptiennes qui y ont participé. Aucune équipe n’a remporté le titre de cette compétition. La meilleure performance égyptienne dans cette compétition était celle d’Ismaïli, qui a pu atteindre la finale mais qui a raté le titre. Ahli, qui possède le record africain en remportant le titre de la Ligue des champions d’Afrique à 7 reprises, veut réaliser un autre exploit en devenant la première équipe égyptienne à remporter le titre de la CAF.

« Je promets aux supporters de remporter le titre de la Coupe de la CAF. Ce titre sera la meilleure consolation pour notre élimination de la Ligue des champions. Tous les joueurs sont déterminés à remporter le titre. On va faire le maximum pour y parvenir », a déclaré Waël Gomaa, défenseur d’Ahli.

C’est vrai que le titre sera la meilleure consolation, mais avant de rêver du titre, il faudra d’abord atteindre les quarts de finale. Rendez-vous dimanche.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique