Vendredi, 19 juillet 2024
International > Monde Arabe >

L'ONU consternée par les nouveaux appels à évacuer Gaza

AFP , Mardi, 09 juillet 2024

Gaza
L'armée israélienne a appelé lundi 8 juillet les résidents de quartiers du centre-ville de Gaza à évacuer. Photo : AFP

Le bureau des droits de l'homme de l'ONU s'est dit "consterné" mardi 9 juillet par les nouveaux ordres d'évacuation émis par l'armée israélienne dans la ville de Gaza, qui poussent des déplacés à aller dans des secteurs "où des civils se font tuer".

L'armée israélienne a appelé lundi 8 juillet les résidents de quartiers du centre-ville de Gaza à évacuer, après avoir lancé deux avertissements similaires depuis le 27 juin dans cette ville du nord du territoire palestinien, poussant des dizaines de milliers de personnes sur les routes.

"Le bureau des droits de l'homme de l'ONU est consterné par le fait que l'armée israélienne appelle de nouveau des résidents de la ville de Gaza, dont de nombreux ont déjà été déplacés de force à plusieurs reprises, à fuir vers des secteurs où les opérations militaires de l'armée sont en cours et où des civils continuent d'être tués et blessés", a-t-il dit dans un communiqué.

L'armée israélienne a indiqué mardi "poursuivre son opération antiterroriste dans la ville de Gaza, se basant sur des renseignements faisant état de la présence d'infrastructures terroristes du Hamas et du Jihad islamique dans le secteur".

"Jusqu'à maintenant, les soldats ont éliminé des dizaines de terroristes et localisé de nombreuses armes", a-t-elle ajouté.

L'armée a appelé à fuir vers l'ouest puis vers le sud.

"En même temps qu'elle émettait cet ordre d'évacuation, l'armée a intensifié ses frappes dans le sud et dans l'ouest de la ville de Gaza, ciblant les mêmes secteurs vers lesquels elle avait ordonné de se déplacer", a dénoncé le bureau de l'ONU pour les droits de l'homme.

Celui-ci a noté que Deir el-Balah, localité au sud de la ville de Gaza vers laquelle les résidents sont précisément invités à se rendre, "est déjà fortement surpeuplée de Palestiniens déplacés d'autres endroits (...) et où il y a peu d'infrastructure et d'accès à l'aide humanitaire".

Le bureau des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) a indiqué lundi soir que l'armée avait émis des ordres d'évacuation "à des dizaines de milliers de personnes" dans la ville de Gaza.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique